Agritrop
Home

Evaluation au champ des caractéristiques agronomiques de descendances de cacaoyers de différentes origines génétiques cultivées dans les mêmes conditions au Cameroun

Efombagn Mousseni Ives Bruno, Sounigo Olivier, Vefonge D., Nyassé Salomon, Eskes Albertus. 2012. Evaluation au champ des caractéristiques agronomiques de descendances de cacaoyers de différentes origines génétiques cultivées dans les mêmes conditions au Cameroun. In : 17th Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère : Résumés = 17th International Cocoa Research Conference ; 17th Conferencia Internacional De Investigaçao Sobre 0 Cacau ; 17th Conferencia International de Investigacion en Cacao. Lagos : Alliance des Pays Producteurs de Cacao, Résumé, p. 17. Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère. 17, Yaoundé, Cameroun, 15 October 2012/20 October 2012.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_568397.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Abstract : En 2005, un essai de variétés régionales (RVf) a été mis en place au Cameroun à la station de recherche de l'IRAD de Kumba /Barombi-kang, située dans la région Sud-Ouest Au total, 26 descendances de cacaoyers ont été plantés dans le cadre d'une initiative d'échange de variétés de cacaoyers associant. les programmes d'amélioration génétique des principaux pays producteurs de cacao en Afrique. Sur les 26 variétés cultivées en champ, 13 provenaient du Cameroun, 6 du Ghana 5 de Côte d'Ivoire et 2 du Nigeria Plusieurs -caractéristiques agronomiques ont été mesurées. Elles portaient sur la résistance précoce à la pourriture brune Phytophthora (Ppr) en utilisant un essai sur disques de feuilles sur les jeunes plants avant la plantation, la vigueur, les composants de rendement (nombre de cabosses par arbre, indice de cabosses, nombre et taille des fèves ... ) et l'incidence de Ppr au champ (nombre de cabosses pourries par arbre et par descendance). Le taux d'établissement (nombre d'arbres survivants) a aussi été estimé pour chaque descendance. Les données des composants de rendement et le pourcentage de cabosses pourries par descendant sont disponibles pour au moins trois années (2009, 2010 et 2011) et les analyses statistiques se poursuivent. Les données qui seront collectées pendant la campagne 2012 seront également incluses dans l'analyse. Le pourcentage des arbres survivants a révélé un bon taux d'établissement pour la plupart des descendants (> 70 %) sauf pour quelques-uns (l'hybride des agriculteurs et un descendant du Nigeria), avec un taux d'établissement inférieur à 50 %. Les résultats finaux permettront de comparer les performances agronomiques des descendants de cacaoyers testés en ce qui concerne leurs origines géographique et génétique. Les résultats de l'étude seront aussi exploités dans le processus de sélection génétique et l'approche de diffusion des variétés de cacaoyers au Cameroun.. (Texte intégral)

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Efombagn Mousseni Ives Bruno, IRAD (CMR)
  • Sounigo Olivier, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (CMR) ORCID: 0000-0001-6278-8903
  • Vefonge D., IRAD (CMR)
  • Nyassé Salomon, IRAD (CMR)
  • Eskes Albertus, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/568397/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-09 ]