Agritrop
Home

Une méthode de sélection pour la tolérance aux mirides chez le cacaoyer, basée sur la résistance à la Lasiodiplodia Theobromae, un pathogène associé à des lésions dues aux prélèvements alimentaires

N'Guessan K.F., Kébé Boubacar Ismaël, Tahi G.Mathias, N'Guessan W.P., Eskes Albertus. 2012. Une méthode de sélection pour la tolérance aux mirides chez le cacaoyer, basée sur la résistance à la Lasiodiplodia Theobromae, un pathogène associé à des lésions dues aux prélèvements alimentaires. In : 17th Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère : Résumés = 17th International Cocoa Research Conference ; 17th Conferencia Internacional De Investigaçao Sobre 0 Cacau ; 17th Conferencia International de Investigacion en Cacao. Lagos : Alliance des Pays Producteurs de Cacao, Résumé, p. 224. Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère. 17, Yaoundé, Cameroun, 15 October 2012/20 October 2012.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_568537.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : Cette étude visait à développer une méthode de sélection de génotypes de cacaoyers tolérants aux mirides, basée sur la réaction de la plante aux champignons associés au dépérissement causé par les lésions dues aux prélèvements alimentaires. Les espèces de champignon associées aux lésions dues aux prélèvements alimentaires des mirides ont été isolées à partir de brindilles de cacaoyer et de cabosses naturellement attaquées sur le terrain, puis identifiées. Une corrélation a été étudiée entre le dépérissement dû aux lésions dues aux prélèvements alimentaires des 1rùrides et le niveau d'infection fongique suite à une blessure mécanique. En se basant sur cette corrélation, un test de tolérance a été développé en se basant sur le niveau d'infection naturelle par Lasiodiplodia theobromae, les espèces de chan1pignons les plus répandues dans les lésions dues aux prélèvements alimentaires des rnirides, sur des génotypes de cacaoyers sélectionnés dans une pépinière de greffons. Une fine aiguille a été utilisée pour simuler les lésions dues aux prélèvements alimentaires des mirides sur des pousses de cacaoyer. L'infection causée par le développement de Lasiodiplodia theobromae sur les blessures mécaniques a été classée en utilisant une échelle de 0 à 5 points, 0 indiquant l'absence de tâche noire et 1 à 5 une taille croissante de la zone infectée. Les résultats ont montré que la sensibilité du cacaoyer à Lasiodiplodia theobromae varie d'un génotype à un autre. Le dépérissement dû aux prélèvement alimentaires des mirides et le niveau d'infection par Lasiodiplodia étaient fortement corrélés (r=0,90). Par conséquent, la taille des lésions causées par Lasiodiplodia theobromae étaient un bon indicateur de la résistance à ce pathogène, et par conséquent un indicateur de la tolérance aux mirides. La meilleure différenciation entre les génotypes est obtenue au cours de la 6o semaine après la blessure mécanique. De plus, les brindilles détachées devraient être disséquées le même jour. L'application du test sur des clones internationaux sélectionnés a révélé des différences significatives (P<O,O1 ) entre les génotypes concernant l'infection par Lasiodiplodia theobromae. De plus, une corrélation positive significative (r=0,63 ; p = 0,000 1 ) a été trouvée entre deux séries d'essais réalisés en utilisant les mêmes clones, ce qui suggère que la méthode peut être utilisée pour identifier des génotypes de cacaoyers tolérants. (Texte intégral)

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
H10 - Pests of plants
H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • N'Guessan K.F., CNRA (CIV)
  • Kébé Boubacar Ismaël, CNRA (CIV)
  • Tahi G.Mathias, CNRA (CIV)
  • N'Guessan W.P.
  • Eskes Albertus, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/568537/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-09 ]