Agritrop
Home

Etude de la précocité du cotonnier dans des conditions de culture limitées par la température

Sanfo Denys. 1999. Etude de la précocité du cotonnier dans des conditions de culture limitées par la température. Montpellier : ENSAM, 42 p. Mémoire CESA : Ecole nationale supérieure agronomique de Montpellier

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : La croissance du cotonnier dans le Languedoc-Roussillon est essentiellement limitée par de faibles températures en début et en fm de cycle. Les possibilités de culture de cette plante dans cette région reposeraient sur la recherche de cultivars précoces avec un maximum de capsules ouvertes avant le 20 octobre. La précocité du cotonnier a été souvent définie à partir de l' ouverture de la première fleur ou du pourcentage de la première récolte par rapport à la récolte totale. Ces critères de précocité ne rendent cependant pas compte du fonctionnement du cotonnier pendant la phase de floraison et il nous a donc apparu intéressant d'étudier de façon approfondie le fonctionnement de différentes variétés précoces. Ainsi dans le cadre d'une étude de recherche de parents précoces pour la création de variétés produisant de la fibre de couleur, 13 cultivars de cotonniers ont été expérimentés dans le domaine de Lavalette en 1997 pour deux régimes hydriques (irrigué et non irrigué). Le fonctionnement de 4 plants de 5 de ces variétés (C433- 81, N°539, Précoce XC25, Coker 5110 et DES 119) a été suivi avec la méthode du "plant mapping" tout le long du cycle. Il ressort de cette expérience que les variétés les plus précoces pour l'apparition de la première fleur (C433-81 et N°539) le restent pour l'ensemble des autres stades phénologiques. Elles sont également caractérisées par une plus longue période de floraison. Cependant le rythme de la floraison est indépendant de la précocité à la floraison. Ainsi la variété Précoce XC25 qui a une date de floraison plus tardive met plus rapidement ses fleurs en place que C433-81, tandis que N°539 est plus lente. Sur le plan architectural il ressort que les variétés les plus rapides (Précoce XC25 et C433-81) ont des entre noeuds plus courts que celles ayant tm rythme de floraison plus lent. Les variétés précoces pour l'ensemble des stades phénologiques ont un niveau d'insertion de la première branche fructifère plus bas. La notion de précocité doit être nuancée et doit prendre en compte le mode de fonctionnement pendant la phase de floraison. Dans les conditions de culture du Languedoc-Roussillon, une variété comme Précoce XC 25 serait une bonne candidate à cause de son rythme de floraison (rapide) et sa courte durée de floraison si l'on réussit à avancer sa date de floraison par un semis sous plastique et à accélérer l'ouverture de ses capsules par des régulateurs de croissance. En conditions tropicales, ces résultats pourraient être appliqués pour la recherche de variétés adaptées à des semis tardifs. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F62 - Plant physiology - Growth and development
F63 - Plant physiology - Reproduction
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Sanfo Denys, ENSAM [Ecole nationale supérieure agronomique de Montpellier] (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/570761/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]