Agritrop
Home

Rapport de mission réalisée du 6 au 21 octobre 2013 : présentation d'une communication Bioenergelec au Colloque Régional sur les Plantes Envahissantes à Antananarivo du 9 au 10/10/2013 et appui à la mise en oeuvre du Plan Simple de Gestion du VOI de Bedoa, en vue de l'approvisionnement en biomasse ligneuse de la centrale à vapeur thermoélectrique de la commune de Manerinirina (Boeny)

Peltier Régis, Razafindrianilana Norbert. 2013. Rapport de mission réalisée du 6 au 21 octobre 2013 : présentation d'une communication Bioenergelec au Colloque Régional sur les Plantes Envahissantes à Antananarivo du 9 au 10/10/2013 et appui à la mise en oeuvre du Plan Simple de Gestion du VOI de Bedoa, en vue de l'approvisionnement en biomasse ligneuse de la centrale à vapeur thermoélectrique de la commune de Manerinirina (Boeny). Montpellier : CIRAD, 25 p.

Mission report
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_571281.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : La mission de courte durée (7 jours effectifs) a tout d'abord consisté à préparer et à présenter une communication au colloque régional sur le contrôle et l'utilisation des espèces exotiques envahissantes des îles du sud?ouest de l'océan indien qui a eu lieu à l'Université des Sciences d'Antanarivo, du 9 au 10 octobre 2013. La communication a porté sur l'utilisation du bois de Ziziphus mauritiana pour alimenter la centrale prévue par Bioenergelec à Manerinerina (Voir programme du colloque en Annexe 2 et la communication en Annexe 3). Les participants au colloque ont apprécié la démarche, en estimant qu'un pays comme Madagascar avait trop peu de moyens pour éradiquer la majorité des espèces introduites et qu'il valait beaucoup mieux chercher à en contrôler l'expansion en cherchant des méthodes d'exploitation et de valorisation des produits qui contribuent au développement du pays et à la lutte contre la pauvreté. Pour la suite de la mission, le programme initialement prévu dans les TdR (Voir Annexe 1) a été modifié. Pour préparer un éventuel démarrage de la centrale de Manerinerina en début 2014, il a été décidé de faire une mission de terrain sur le VOI de Bedoa, pour vérifier l'état actuel de la ressource, pour rencontrer les responsables du VOI, de la Commune, du Cantonnement des Eaux et Forêts de Tsaramandrosa et du Service Régional des E&F à Mahajanga. Sur le VOI de Bedoa, il a été constaté quelques coupes anarchiques dues à la difficulté pour les gardes du VOi de faire respecter la loi, en cette période de transition pré?électorale. Cependant, ces coupes " furetées " n'affectent que quelques tiges dans les cépées et ne devraient pas remettre en cause le bon approvisionnement de la centrale. Par contre, lors de la reconnaissance de terrain, il faudra appliquer de façon souple le parcellaire prévu par le PSG et délimiter une parcelle de coupe du 1/12/2013 au 30/11/2014, facile à repérer, le plus possible assise sur des limites naturelles (ruisseau, colline et pistes à charrettes) et suffisamment grande pour permettre la récolte de 750 stères (environ 40 ha). Au niveau du bureau du projet Bioenergelec, il faudra refaire une carte, une fois fait le relevé des limites de cette parcelle, beaucoup plus lisible que la carte actuelle du VOI que l'on trouve dans le PSG. En particulier, les chemins doivent apparaitre plus clairement. Au niveau du bureau du VOI, le Président a insisté sur la nécessité d'avoir l'appui plus affirmé du chef de Cantonnement des E&F pour lutter contre les coupes illicites et de faire avancer la reconnaissance de terrain avec le Chef de Cantonnement, afin que le VOI puisse obtenir le permis de coupe pour début décembre, ceci afin de pouvoir débuter l'exploitation et débusquer le bois jusqu'au village de Bedoa, avant la montée de la rivière et des marais. Au niveau de la commune, le 1er adjoint au Maire a également insisté sur la nécessité de motiver le Chef de Cantonnement, nous a assuré de l'appui de la commune qui a été désignée comme une " Vitrine " au niveau régional, pour l'environnement et la gestion durable. Il estime que le démarrage de la centrale renforcera la bonne image de Manerinerina. A Mahajunga, le programme de rencontre avec le Service Régional des E&F, initialement prévu pour le lundi 14/10 a été perturbé par la déclaration tardive de cette date en tant que jour férié et par le départ en congés de la Chef de Service les 15 et 16. De ce fait, une première réunion a été faite le 15/10 au matin avec l'intérimaire de la CSRF, en présence des collègues du Fofifa et de Partage. La Chef de Service du Contrôle Régional nous a rappelé que le montant normal de la redevance sur le bois de chauffe était de 25% du prix d'achat, soit 1250 Ariary sur un prix d'achat de 5000 Ar/stère au dépôt de Bedoa ; Un tel taux, s'il était appliqué aux 750 stères/an, représenterait une somme importante pour l'Ader (937.500 Ar/an). En effet, s'il existe un taux préférentiel de taxe pour le VOI concern

Classification Agris : P06 - Renewable energy resources
K10 - Forestry production

Auteurs et affiliations

  • Peltier Régis, CIRAD-ES-UPR BSef (FRA)
  • Razafindrianilana Norbert, CENDRADERU (MDG)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/571281/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]