Agritrop
Home

Flux d'énergie dans des systèmes d'élevage laitiers contrastés : élaboration d'indicateurs et analyse de la diversité inter et intra-territoire

Vigne Mathieu. 2012. Flux d'énergie dans des systèmes d'élevage laitiers contrastés : élaboration d'indicateurs et analyse de la diversité inter et intra-territoire. Rennes : Agrocampus Ouest, 269 p. Thèse de doctorat : Vie Agro Santé. Biologie et agronomie : Agrocampus Ouest

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_571392.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Titre anglais : Energy flow in contrasted dairy farming systems : development of indicators and analysis of inter- and intra-territory diversity

Encadrement : Lecomte, Philippe ; Peyraud, Jean-Louis

Abstract : Le doublement futur de la demande mondiale en produits laitiers nécessite de concevoir des systèmes plus productifs mais également écologiquement plus durables. Les objectifs de la thèse étaient i) d'évaluer l'intérêt de la prise en compte de l'ensemble des énergies mobilisées dans un système d'élevage (énergie fossile, énergie calorifique contenue dans les produits, énergie liée au travail humain et animal et énergie solaire) à travers des méthodes existantes ou originales pour développer des indicateurs robustes, ii) d'analyser finement le fonctionnement énergétique de systèmes laitiers contrastés situés dans différents territoires et iii) de déterminer à travers la diversité d'efficience des exploitations sur ces indicateurs des sources de progrès réalistes dans les divers territoires. Deux méthodes se sont révélées pertinentes: l'Analyse pluri-énergétique et l'Emergy. Leur application sur des systèmes laitiers issus de quatre territoires contrastés (Mali Sud, SM, la Réunion, RI, le Poitou-Charentes, PC, et la Bretagne, BR) a démontré leur intérêt pour mettre en lumière des modes de gestion plus ou moins efficients des ressources Les systèmes familiaux du SM sont apparus les plus efficient du fait de l'utilisation de ressources naturelles issues des parcours et de la force de traction animale et humaine. Parmi les systèmes intensifs étudiés, les systèmes de BR sont apparus comme les plus efficients du fait d'une mobilisation de ressources plus directe via le pâturage. L'efficience s'est avérée plus faible en PC du fait d'une utilisation moins directe des ressources à travers l'ensilage de maïs et dans les systèmes RI qui sont fortement pénalisés par l'utilisation très importante de concentrés importés. L'analyse pluri-énergétique s'est également montrée utile pour mettre en lumière des voies d'intensification écologique en SM. Le recours à la traction animale par exemple améliore la productivité des surfaces et leur efficience énergétique fossile. Elle diminue également le coût en énergie fossile des résidus de culture, base de l'alimentation du troupeau. L'analyse des performances des systèmes par la méthode Data Envelopment Analysis a permis de mettre en lumière des objectifs optimaux de consommation d'énergie fossile propre à chaque type de système sur chacun des territoires permettant de diminuer le coût environnemental de la production de lait. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Élevage, Production laitière, Exploitation laitière, Système d'élevage, Bilan énergétique, Énergie, Consommation d'énergie, Industrie laitière, Analyse de système, Méthodologie, indicateur, Efficacité, Exploitation agricole familiale, Intensification, Gestion des ressources, Système de production

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali, Réunion, Poitou-Charentes, Bretagne

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
P05 - Energy resources and management
E80 - Home economics, industries and crafts
P01 - Nature conservation and land resources

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Vigne Mathieu, INRA (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/571392/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]