Agritrop
Home

Le bois, un atout pour la diffusion des plantations d'acacias gommiers au nord du Cameroun

Kissi Offossou d'Andous, Guibert Hervé, Palou Madi Oumarou, Ntoupka Mama, Deleporte Philippe, Smektala Georges, Peltier Régis. 2013. Le bois, un atout pour la diffusion des plantations d'acacias gommiers au nord du Cameroun. Revue Forestière Française, 65 (3) : pp. 241-253.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_571438.pdf

Télécharger (2MB)

Titre anglais : Wood, an asset to promote expansion of gun acacia plantations in northern Cameroun

Abstract : La région de Garoua, dans le nord du Cameroun, jouit d'un climat soudanien. En raison des migrations de populations venues des zones sahéliennes plus arides, les savanes arborées ont été mises en culture depuis une trentaine d'années. La culture continue et le surpâturage font rapidement perdre aux sols leur fertilité et le front pionnier de défrichement avance vers le sud où il menace les aires protégées. La création de 2 800 plantations paysannes d'Acacia senegal d'un quart d'hectare a été encouragée par différents projets de développement au cours des années 1990. Ceux-ci avaient mis en avant les possibilités de recouvrer la fertilité des sols et de produire de la gomme arabique. En 2011, la filière de la gomme ne fonctionnait pas bien, au point que les agriculteurs et les services de développement commençaient à se désintéresser de ces plantations. Afin d'évaluer avec les producteurs la rentabilité de ces boisements d'acacias, dans le cas où on les utiliserait comme des jachères améliorées, une étude a été menée pour tirer le bilan d'une plantation paysanne âgée de quinze ans. Celle-ci a été exploitée, sa production de bois a été évaluée. La production de bois frais utile est estimée à 39,6 m3/ha, vendu pour le chauffage à 1 090 €/ha. Sur la durée de la plantation, ces revenus sont supérieurs à ceux de la gomme, estimés à 760 €/ha pendant une période de saignée de huit ans (entre huit et quinze ans d'âge). La volonté d'étendre les plantations a été exprimée par les paysans, surtout après avoir constaté l'intérêt de la production de bois. Ceci ouvre la perspective d'une relance des plantations d'Acacia senegal que les seules perspectives de production de gomme et de restauration de la fertilité n'auraient pas permises avec, éventuellement, l'appui de financements pour la fixation de carbone. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Acacia senegal, Bois, Gomme arabique, Savane, Reconstitution forestière, Arbre à buts multiples, Plantation forestière, Analyse économique, Production forestière, Économie forestière, Développement rural

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés complémentaires : Bois de village, Filière bois

Classification Agris : K10 - Forestry production
E16 - Production economics
F08 - Cropping patterns and systems

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Kissi Offossou d'Andous, Parc national de la Comoé (CIV)
  • Guibert Hervé, CIRAD-PERSYST-UPR SCA (CMR)
  • Palou Madi Oumarou, IRAD (CMR)
  • Ntoupka Mama, IRAD (CMR)
  • Deleporte Philippe, CIRAD-PERSYST-UMR Eco&Sols (FRA)
  • Smektala Georges, AgroParisTech (FRA)
  • Peltier Régis, CIRAD-ES-UPR BSef (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/571438/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-04-06 ]