Agritrop
Home

Régime et comportement alimentaire du dromadaire dans son milieu naturel désertique en Algérie

Slimani S., Chehma Abdelmadjid, Faye Bernard, Huguenin Johann. 2013. Régime et comportement alimentaire du dromadaire dans son milieu naturel désertique en Algérie. Livestock Research for Rural Development, 25 (12), 9 p.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_571635.pdf

Télécharger (5MB) | Preview

Titre anglais : Diet and feeding behavior of fromedaries in their natural desert habitat in Algeria

Abstract : Le Sahara algérien, réputé par son extrême aridité, avec ses faibles disponibilités en eau et en pâturage, présente des formations géomorphologiques représentant les différents types de parcours qui offrent la seule ressource d'aliment disponible pour le dromadaire. La présence d'animaux au comportement agressif (ovins, caprins, bovins) accentue la situation perturbée de ces parcours, contrairement au dromadaire qui contribue à l'équilibre de cet écosystème. Notre suivi sur le comportement alimentaire du dromadaire, dans le Sahara septentrional algérien, a montré que son régime alimentaire est diversifié en été et au printemps (9 et 6 espèces consommées) et se base essentiellement sur les plantes spontanées vivaces. Les espèces broutées se composent globalement de 13 espèces appartenant à 10 familles variant suivant les saisons et l'offre fourragère des parcours. Dans une station donnée, 3 espèces représentent entre 67,75 % et 100 % des quantités consommées. Une de ces espèces, le "Drinn" (Stipagrostis pungens) est consommée en toutes saisons et en proportions importantes (23 à 43 % du régime). De point de vue quantitatif, le suivi des prises alimentaires, selon la méthode du nombre de bouchées, a montré que le dromadaire pratique une alimentation ambulante, parcourant quotidiennement de 20 à 50 km et prélève de petites quantités de chaque plante, estimées en nombre de 1 à 4 coups de dents, donnant des quantités de 0,7 à 3,9 g pour chaque espèce. Les quantités de matière sèche journalières, ainsi ingérées, varient de 4,04 à 39,4 kg, donnant une moyenne estimée de 2,7 à 3,4 kg MS/ 100 kg de PV/jour, suivant les saisons et la composition floristique du régime. Ces résultats sont en accord avec le comportement alimentaire spécifique du dromadaire qui lui permet d'être la seule espèce capable de mieux utiliser son écosystème hyper-aride et bien adaptée aux conditions désertiques. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Dromadaire, Comportement alimentaire, Régime alimentaire, Désert, Prise alimentaire (animaux), Choix des espèces, Plante sauvage, Xérophyte, Variation saisonnière, Adaptation, Parcours, Composition botanique, Stipagrostis

Mots-clés géographiques Agrovoc : Algérie

Mots-clés complémentaires : Camelus dromedarius, Stipagrostis pungens

Classification Agris : L02 - Animal feeding
L51 - Animal physiology - Nutrition

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Slimani S., Université Kasdi Merbah Ouargla (DZA)
  • Chehma Abdelmadjid, Université Kasdi Merbah Ouargla (DZA)
  • Faye Bernard, CIRAD-ES-UMR SELMET (SAU)
  • Huguenin Johann, CIRAD-ES-UMR SELMET (FRA) ORCID: 0000-0002-6455-6513

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/571635/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-05-19 ]