Agritrop
Home

Evaluation de la concentration virale dans deux populations haploïdes doublées et recherche de marqueurs de résistance au virus de la panachure jaune du riz (RYMV)

Albar Laurence. 1994. Evaluation de la concentration virale dans deux populations haploïdes doublées et recherche de marqueurs de résistance au virus de la panachure jaune du riz (RYMV). Paris : Université Pierre et Marie Curie, 24 p. Mémoire DEA : Phytopathologie : Université Pierre et Marie Curie

Disertation
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Concentration of the Rice Yellow Mottle Virus in two HD populations and identification of resistance markers

Abstract : La panachure jaune du riz est une maladie d'origine virale due au Rice Yellow Mottle Virus. Décrite pour la première fois en 1970 au Kenya, elle est aujourd'hui présente dans l'ensemble du continent africain et peut occasionner des dégâts pouvant atteindre 100% de pertes. L'objectif du projet est l'identification de marqueurs moléculaires de résistance qui pourraient être utilisés en amélioration des plantes. Le critère de résistance pris en considération est une estimation de la concentration du virus dans la plante obtenue grâce à un test sérologique de type ELISA. Sur la base de ce critère, six variétés de riz et deux isolats viraux ont été comparés différents temps après inoculation des plants. La résistance est quantitative et évolutive; les variétés indica se distinguent nettement des variétés japonica; au sein de chaque groupe, plusieurs niveaux de résistance apparaissent. La recherche des marqueurs de résistance fait appel à la technique des RAPD et à la méthode d'analyse en pools d'ADN qui consiste à comparer les profils d'amplification PCR entre des pools de descendants regroupés sur la base de la résistance ou de la sensibilité au virus. Cette étude repose sur l'analyse de lignées haploïdes doublées issues de deux croisements, déjà en partie cartographiés, entre un parent sensible de type indica et un parent résistant de type japonica (Apura x IRAT 177 et IR 64 x Azucena). En raison de la complexité de la résistance, la sélection de lignées haploïdes doublées très sensibles ou très résistantes pour constituer les pools a nécessité plusieurs évaluations des plantes en ELISA; des pools de sept ou dix lignées ont finalement été constitués. En parallèle, environ 300 amorces ont été testées sur les parents. Suite à une sélection des marqueurs polymorphes sur les parents, sur les bulks, enfin sur chacune des lignées constituant les bulks, deux marqueurs, un pour chaque croisement, liés à la résistance ont été mis en évidence. Ces marqueurs seront testés sur un plus large échantillon de lignées haploïdes doublées afin de confirmer et préciser la liaison. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : H20 - Plant diseases
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Albar Laurence, Université Pierre et Marie Curie (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/572128/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]