Agritrop
Home

Annual population dynamics of mango fruit flies (Diptera: Tephritidae) in West Africa: Socio-economic aspects, host phenology and implications for management

Vayssières Jean-François, Sinzogan Antonio, Adandonon Appolinaire, Rey Jean-Yves, Dieng Elhadj Oumar, Camara Koumandian, Sangaré Morodjan, Ouedraogo Sylvain Nafiba, Hala N'klo, Sidibe Adama, Kéita Youssouf F., Gogovor Guy, Korie Sam, Coulibaly Ousmane, Kikissagbé Cinthia, Tossou Alliance, Billah Max, Biney Koffi, Nobime Oswald, Diatta Paterne, N'Dépo Ossey Robert, Noussourou Moussa, Traore Lanciné, Saizonou Symphorien, Tamo Manuele. 2014. Annual population dynamics of mango fruit flies (Diptera: Tephritidae) in West Africa: Socio-economic aspects, host phenology and implications for management. Fruits, 69 (3) : pp. 207-222.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img]
Preview
Published version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_573295.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Titre espagnol : Dinámica anual de las poblaciones de moscas de las frutas del mango en África Occidental: aspectos socioeconómicos, fenología del huésped e implicaciones para su gestión / Titre français : Dynamique annuelle des populations de mouches des fruits du manguier en Afrique de l'Ouest: aspects socio-économiques, phénologie de l'hôte et implications pour leur gestion

Quartile : Q2, Sujet : HORTICULTURE

Abstract : Losses in West African commercial mango orchards due to fruit fly infestations have exceeded 50% by the middle of the crop season since 2005, resulting in considerable income loss for the growers. Materials and methods. In 2009, weekly monitoring of adult fruit fly species of economic significance was carried out in eight West African countries at 12 sites across five agro-ecological zones: (i) Humid Forest, (ii) Guinean savanna, (iii) Southern Sudan, (iv) Northern Sudan, and (v) Sahelian. Trapping was performed using methyl eugenol and terpinyl acetate in 288 Tephritraps, targeting Bactrocera invadens and Ceratitis cosyra. Results. The data showed that B. Invadens was present throughout the year in the Forest zone, abundant for 7 months, with a peak in May at the end of the mango season, C. cosyra being totally absent. In the Guinean savanna zone, B. invadens was abundant for 6-7 months, with a peak at the beginning of June coinciding with the season, with a few C. cosyra. In the Southern Sudan zone, B. invadens was abundant for 6 months, with a peak in mid-June during the season, C. cosyra peaking in April. In the Northern Sudan zone, B. invadens was abundant for 5 months, with a peak at the end of June at the end of the season, C. cosyra peaking in May. In the Sahelian zone, B. invadens was abundant for 4 months, peaking in August during the sea-son, C. cosyra peaking just before. These preliminary results showed that the exotic species, B. invadens, was present at high levels [mean peak of 378 flies per trap per day (FTD)] in all agro-eco-logical zones, while the native species, C. cosyra, preferred the drier zones of West Africa, with lower population levels (mean peak of 77 FTD).Conclusion. Detection trapping of male flies with parapheromones is a useful indicator of field population levels and could be used to deploy control measures (IPM package) in a timely manner when the Economic Injury Level is reached. Control strategies for these quarantine mango fruit fly species are discussed with respect to agro-ecological zones and the phenological stages of the mango tree. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Introduction. En Afrique de l'Ouest les pertes dues aux mouches des fruits dépassent 50 % pour les cultivars d'intérêt commercial à partir du milieu de la campagne mangue depuis 2005, impliquant des pertes considérables de revenus pour les planteurs. Matériel et méthodes. En 2009, le suivi hebdomadaire des adultes de mouches des fruits a été mené simultanément dans huit pays ouest-africains au niveau de 12 sites différents dans cinq zones agro-écologiques : (i) forêt humide, (ii) savane guinéenne, (iii) soudanienne méridionale, (iv) soudanienne septentrionale, (v) sahélienne. Le piégeage des adultes a été effectué en utilisant le méthyl eugenol et le terpinyl acétate dans 288 Tephritraps en ciblant Bactrocera invadens et Ceratitis cosyra. Résultats. Les données de 2009 ont montré que, en forêt, B. invadens était présente toute l'année, abondante durant 7 mois, avec un pic en fin de la campagne mangue (mai), mais C. cosyra absente. Dans la savane guinéenne, B. invadens était très abondante durant 6-7 mois, avec un pic début juin durant la campagne, avec peu de C. cosyra. Dans la zone soudanienne méridionale, B. invadens était abondante durant 6 mois, avec un pic à mi-juin durant la campagne, et C. cosyra avec un pic début avril. Dans la zone soudanienne septentrionale, B. invadens était abondante durant 5 mois, présentant un pic fin juin à la fin de la campagne, et C. cosyra avec un pic en mai. Dans la zone sahélienne, B. invadens était abondante durant 4 mois, présentant un pic en août durant la campagne, et C. cosyra avec un pic juste avant. Ces résultats préliminaires ont montré que B. invadens était abondante [moyenne des pics : 378 mouches par piège par jour (MPJ)] dans toutes les zones tandis que C. cosyra préférait les zones sèches (moyenne des pics : 77 MPJ). Conclusion. Le piégeage de détection des mâles avec les paraphéromones est un indicateur du niveau des populations de Tephritidae utilisable pour déclencher des activités de lutte (IPM-package) quand le Seuil Economique de Nuisibilité est atteint. Les stratégies de lutte contre ces insectes de quarantaine sont discutées en fonction du zonage agro-écologique et des stades phénologiques du manguier. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Mangifera indica, Bactrocera, Ceratitis, Lutte intégrée, Enquête organismes nuisibles, Dynamique des populations, Stade de développement végétal, Végétation, Zone agroclimatique, Forêt tropicale humide, Savane, Piège sexuel

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sahel, Zone soudano-sahélienne, Afrique occidentale

Mots-clés complémentaires : Ceratitis cosyra, Bactrocera invandens, Mouche des fruits

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Champ stratégique Cirad : Axe 4 (2014-2018) - Santé des animaux et des plantes

Auteurs et affiliations

  • Vayssières Jean-François, CIRAD-PERSYST-UPR HortSys (BEN)
  • Sinzogan Antonio, UNB (BEN)
  • Adandonon Appolinaire, Université d'Agriculture de Kétou (BEN)
  • Rey Jean-Yves, CIRAD-PERSYST-UPR HortSys (SEN)
  • Dieng Elhadj Oumar, Direction de la protection des végétaux (SEN)
  • Camara Koumandian, IRAG (GIN)
  • Sangaré Morodjan, IRAG (GIN)
  • Ouedraogo Sylvain Nafiba, INERA (BFA)
  • Hala N'klo, CNRA (CIV)
  • Sidibe Adama, PCDA (MLI)
  • Kéita Youssouf F., Université de Bamako (MLI)
  • Gogovor Guy, Direction de la protection des végétaux (TGO)
  • Korie Sam, IITA (NGA)
  • Coulibaly Ousmane, IITA (BEN)
  • Kikissagbé Cinthia, IITA (BEN)
  • Tossou Alliance, IITA (BEN)
  • Billah Max, University of Ghana (GHA)
  • Biney Koffi, MOAP (GHA)
  • Nobime Oswald, IITA (BEN)
  • Diatta Paterne, ISRA (SEN)
  • N'Dépo Ossey Robert, Université de Cocody (CIV)
  • Noussourou Moussa, IER (MLI)
  • Traore Lanciné, Laboratoire de protection des végétaux et des denrées stockées (GIN)
  • Saizonou Symphorien, DAGRI (BEN)
  • Tamo Manuele, IITA (BEN)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/573295/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-03-01 ]