Agritrop
Home

Performances de reproduction et avortements chez les petits ruminants de Guyane : pré-étude, perspectives et recommandations

Bourguignon Aurore. 2013. Performances de reproduction et avortements chez les petits ruminants de Guyane : pré-étude, perspectives et recommandations. Montpellier : UM2, 36 p. Mémoire de master 2 : Ecologie-biodiversité. Maladies transmissibles environnement, dynamique. Parcours SAEPS : Université Montpellier 2

Disertation
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_573530.pdf

Télécharger (4MB) | Preview

Abstract : La reproduction dans les élevages de petits ruminants guyanais a lieu essentiellement en lutte permanente et il en découle une difficulté de suivi des animaux ainsi qu'un manque de données utilisables statistiquement. La maitrise de la reproduction et la gestion des éventuelles difficultés y étant associées sont la base d'une exploitation fiable et durable. Nous nous sommes ainsi demandé quels sont les facteurs impactant les performances de reproduction des petits ruminants guyanais, et que faire pour les améliorer ? De plus, certains éleveurs sont confrontés à des avortements. On en recense dans tous les élevages et notamment en début d'année 2012 où une soixantaine d'avortements ont eu lieu. Nous nous sommes donc intéressés à leur(s) cause(s) et aux éventuelles mesures à prendre pour les éviter, ou du moins les réduire. Onze fermes ont été suivies, dans lesquelles des échantillons de femelles ont été sélectionnés. Des visites ont été effectuées dans sept de ces fermes. A chaque visite, la note d'état corporel et l'état d'anémie (relié au parasitisme gastro-intestinal) ont été relevés et un constat de gestation par échographie effectué sur chacune des femelles sélectionnées. Une campagne de prélèvement sanguin a aussi eu lieu dans les onze fermes afin de rechercher la chlamydiose et la fièvre Q par sérologie de troupeau. D'après les suivis d'état corporel, il se trouve que 80% des femelles sont pleines à partir d'une note supérieure ou égale à 2. Les femelles étant dans une dynamique d'augmentation de cette note d'état juste avant la lutte sont plus fertiles que celles dont la note d'état corporel stagne. Nous n'avons pas pu établir de corrélation entre l'état d'anémie des chèvres ou des brebis et leur état de gestation. En ce qui concerne les maladies abortives, les analyses indiquent que tous les troupeaux suivis sont indemnes de fièvre Q. En revanche, des animaux séropositifs à la chlamydiose ont été détectés dans sept des onze troupeaux suivis. D'après les constats de gestation, six femelles ont avorté mais aucun lien avec leur état corporel ou d'anémie n'a pu être mis en évidence. De cette étude résulte l'importance de la dynamique d'augmentation de l'état corporel des femelles lors de leur mise à la reproduction. En ce qui concerne la saisonnalité ou l'état d'anémie, l'étude doit être poursuivie pour pouvoir tirer des conclusions. La chlamydiose a circulé dans certains élevages mais d'autres analyses doivent être effectuées pour suivre son évolution et des mesures sanitaires doivent être entreprises. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F63 - Plant physiology - Reproduction
L73 - Animal diseases
L51 - Animal physiology - Nutrition

Auteurs et affiliations

  • Bourguignon Aurore, CIRAD-BIOS-UMR CMAEE (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/573530/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]