Agritrop
Home

Solid-phase microextraction and gas chromatography-mass spectrometry for quantitative determination of chlordecone in water, plant and soil samples

Soler Alain, Lebrun Marc, Labrousse Yoan, Woignier Thierry. 2014. Solid-phase microextraction and gas chromatography-mass spectrometry for quantitative determination of chlordecone in water, plant and soil samples. Fruits, 69 (4) : pp. 325-339.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img]
Preview
Published version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_573645.pdf

Télécharger (775kB) | Preview

Titre français : Micro-extraction en phase solide et chromatographie en phase gazeuse-spectrométrie de masse pour la détermination quantitative de la chlordécone dans les échantillons d'eau, de plantes et de sols / Titre espagnol : Microextracción en fase sólida y cromatografía de gases-espectrometría de masas para la determinación cuantitativa de la clordecona en muestras de agua, plantas y suelo

Quartile : Q2, Sujet : HORTICULTURE

Abstract : Introduction. Chlordecone (CLD), an organochlorine formerly used to control the banana black weevil, is strongly adsorbed on soils, particularly on andosols. A simplified analytical procedure for the quantitative determination of chlordecone residues in water and micro-samples of soil and plants was compared with a standard method. Materials and methods. The procedure combines a simplified sampling protocol and a 10-min solid phase microextraction (SPME), followed by gas chromatographic separation (GC) and mass spectrometric (MS and MS/MS) identification. Quantitation of CLD used a standard addition method with zero extrapolation. First, seventy samples were analysed using the proposed method and the standard method based on hot solvent extraction. Second, fifteen soil samples were analysed with two SPME methods followed by GC-MS but using CLD labelled with C13 as an internal standard or the proposed method. Results and discussion. The detection (LOD) and quantitation (LOQ) limits of our SPME extraction procedure were determined for GC-MS and GC-MS/MS with water, plant (pineapple roots) and soil samples: in water for MS/MS, LODMS/MS-water = 0.5 ng×L–1, LOQMS/MS-water = 2.0 ng×L–1; in andosol for MS/MS, LODMS/MS-soil = 15.0 ng×kg–1 dw, LOQMS/MS-soil = 80.0 ng×kg–1 dw. Data from the seventy contaminated soils obtained with the proposed method and the standard method showed a correlation coefficient of r = 0.86. Data obtained by the two SPME/GC-MS quantitation procedures showed a correlation of r = 0.8073. Conclusion. The method proposes a simplified sample preparation and extraction of CLD in water, plant and soil samples, with no solvent manipulation and which is not time-consuming. The LOD and LOQ were similar to those obtained with other currently used methods. The method is reliable and accurate and may be considered as a good tool for research purposes. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Introduction. La chlordécone (CLD), organochloré autrefois utilisé contre le charançon noir du bananier, est fortement adsorbée sur les sols, comme les andosols. Une procédure simplifiée pour la détermination quantitative des résidus de CLD dans l'eau et des micro-échantillons de sol et de plantes a été comparée à une méthode standard. Matériels et méthodes. La procédure associe un échantillonnage simplifié, une micro-extraction en phase solide (SPME) de 10 min, une séparation par chromatographie en phase gazeuse (GC) et une identification par spectrométrie de masse (MS et MS/MS). La quantification est basée sur une méthode d'ajouts dosés. Soixante-dix échantillons ont été analysés en utilisant la méthode proposée et la méthode standard (extraction par solvant à chaud). Quinze échantillons de sol ont été analysés par deux méthodes SPME GC-MS, mais avec comme étalon interne la CLD C13 ou la méthode proposée. Résultats et discussion. Les limites de détection (LOD) et de quantification (LOQ) ont été déterminées pour la GC-MS et la GC-MS/MS dans l'eau, dans des plantes (racines d'ananas) et dans les sols : dans l'eau pour la MS/MS, LODMS/MS-eau = 0,5 ng×L-1, LOQMS/MS-eau = 2,0 ng×L-1; dans des andosols pour la MS/MS, LODMS/MS-sol = 15,0 ng×kg-1 ms, LOQMS/MS-sol = 80,0 ng×kg-1 ms. Les données provenant des 70 sols contaminés obtenus avec la méthode proposée et la méthode standard ont montré une corrélation de r = 0,86. Les données obtenues par les deux procédures de quantification SPME / GC-MS ont montré une corrélation r = 0,8073. Conclusion. La méthode propose un échantillonnage et une extraction de CLD simplifiés dans des échantillons d'eau, de plantes et de sol, sans manipulation de solvants. Les LOD et LOQ sont similaires à celles des méthodes usuelles. La méthode, fiable et précise, est un bon outil pour la recherche. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Chlordécone, Analyse quantitative, Composition chimique, Analyse de sol, Analyse de l'eau, Analyse de tissus, Technique analytique, Extraction, Chromatographie en phase gazeuse, Spectrométrie d'absorption atomique, Musa

Mots-clés géographiques Agrovoc : Martinique

Classification Agris : T01 - Pollution
U40 - Surveying methods
F60 - Plant physiology and biochemistry
P33 - Soil chemistry and physics

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Soler Alain, CIRAD-PERSYST-UPR Systèmes de culture bananes et ananas (MTQ)
  • Lebrun Marc, CIRAD-PERSYST-UMR Qualisud (FRA)
  • Labrousse Yoan, IRD (FRA)
  • Woignier Thierry, IMBE (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/573645/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-10-28 ]