Agritrop
Home

L'Agriculture pour le Développement : pertinence et limites à l'échelle des ménages ruraux. Une approche dynamique comparative pour trois régions de Madagascar

Andrianirina Nicole. 2013. L'Agriculture pour le Développement : pertinence et limites à l'échelle des ménages ruraux. Une approche dynamique comparative pour trois régions de Madagascar. Montpellier : Montpellier SupAgro, 170 p. Thèse de doctorat : Sciences économiques : Montpellier SupAgro Centre international d'études supérieures en sciences agronomiques

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_573810.pdf

Télécharger (11MB) | Preview

Encadrement : Benoit-Cattin, Michel ; David-Benz, Hélène

Abstract : Le cas de Madagascar illustre bien les pays à base agricole, à potentiels multiples mais à performances agricoles stagnantes et à population rurale pauvre. L'intégration de ses petits producteurs aux marchés figure parmi les options de sortie de la pauvreté proposées. Les contextes et les opportunités peuvent cependant différer d'une zone à l'autre et nuancer l'effet de cette intégration. Comment, dans ces contextes différents, l'agriculture peut-elle contribuer au développement des populations rurales ? La thèse réalise une comparaison entre trois zones de Madagascar : Alaotra (Centre Est), Farafangana (Sud Est) et Ambovombe (Sud) et mobilise le cadre des livelihoods, pour affiner la compréhension des processus de développement par l'agriculture. Des typologies sont établies. Les résultats montrent que le capital naturel demeure un facteur majeur de meilleure intégration, mais que les autres moyens d'existence développés par les ménages diffèrent d'une zone à l'autre. Par ailleurs, bien que la majorité des groupes priorisent toujours l'autoconsommation, même dans les zones de cultures de rente, les revenus des ménages " intégrés " sont plus fluctuants. Enfin, l'effet sur l'évolution du salariat agricole n'est observable que sous des conditions de marché favorables. Les fonctions alimentaires et financières de la production doivent ainsi être affermies pour assurer un socle au développement des marchés. Dans tous les cas, les formes d'accumulation de capital servant à l'activité agricole restent prépondérantes et déterminantes des stratégies d'évolution. Par ailleurs, au-delà de la recherche de meilleures productivités agricoles, les priorités d'action se déclinent localement ou par région : l'agriculture peut être moteur dans des conditions telles que celles retrouvées en Alaotra avec un marché 'mature' et un positionnement stratégique bien établi mais elle ne peut l'être dans celles caractérisant Ambovombe où l'agriculture est préservée grâce à des transferts publics et privés et où les appuis doivent être renforcés sur les autres secteurs pour, qu'à leur tour, ils développent l'agriculture. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Développement agricole, Développement économique, Petite exploitation agricole, Pauvreté, Population rurale, Niveau de vie, Revenu, Ménage, Main d'oeuvre salariée, Système de culture, Productivité, Marché, Système de production

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Mots-clés géographiques complémentaires : Lac Alaotra

Classification Agris : E14 - Development economics and policies
E51 - Rural population
A01 - Agriculture - General aspects
E12 - Labour and employment

Axe stratégique Cirad : Axe 5 (2005-2013) - Politiques publiques, pauvreté et inégalités

Auteurs et affiliations

  • Andrianirina Nicole, CIRAD-ES-UMR MOISA (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/573810/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]