Agritrop
Home

La biodiversité fonctionnelle dans les vergers de manguiers à La Réunion. Effets de facteurs écosystémiques et paysagers sur les arthropodes prédateurs terrestres épigés

Jacquot Michel, Tenailleau Mickaël, Chiroleu Frédéric, Giraud-Carrier Charlotte, Deguine Jean-Philippe. 2013. La biodiversité fonctionnelle dans les vergers de manguiers à La Réunion. Effets de facteurs écosystémiques et paysagers sur les arthropodes prédateurs terrestres épigés. Innovations Agronomiques, 32 : pp. 365-376.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_573836.pdf

Télécharger (582kB) | Preview

Titre anglais : Functionnal biodiversity in mango orchards on Reunion. Ecosystemic and landscape effects on epigeous predatory arthropods

Abstract : Connaître les facteurs régissant la biodiversité des agroécosystèmes est nécessaire pour mieux évaluer ses services potentiels. L'étude vise à mettre en relation la diversité végétale intra-parcellaire, le mode de pratiques culturales et le contexte paysager, avec la diversité des arthropodes prédateurs terrestres en vergers de manguiers à La Réunion. Vingt-quatre parcelles ont été étudiées, réparties dans les bassins de production de mangues. Les arthropodes ont été échantillonnés au moyen de pièges à fosse. Les parcelles ont été regroupées en trois régimes d'intensité de pratiques. Le paysage a été cartographié dans un cercle de 400 m de rayon autour de chaque parcelle et trois contextes paysagers ont été distingués. À partir de 83181 individus récoltés, 65124 ont été identifiés comme prédateurs, leurs communautés sont principalement constituées d'espèces de fourmis (Hymenoptera : Formicinae) et d'araignées (Araneae). Leur diversité est influencée par des facteurs à trois échelles différentes : (1) la richesse spécifique végétale intra-parcellaire favorise l'équitabilité des communautés de prédateurs ; (2) les pratiques agricoles les plus modérées, dont celles de l'Agriculture Biologique, présentent une richesse spécifique plus élevée que les pratiques " conventionnelles " ; (3) un contexte paysager hétérogène et fragmenté assure une richesse spécifique élevée des arthropodes prédateurs épigés dans les vergers de manguiers. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Mangifera indica, Ravageur des plantes, Biodiversité, Agroécosystème, Paysage, Pratique culturale, Arthropoda, Écologie animale, Agriculture biologique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion

Classification Agris : H10 - Pests of plants
F08 - Cropping patterns and systems

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Jacquot Michel, CIRAD-BIOS-UMR PVBMT (REU)
  • Tenailleau Mickaël, Université de la Réunion (REU)
  • Chiroleu Frédéric, CIRAD-BIOS-UMR PVBMT (REU) ORCID: 0000-0002-4874-5357
  • Giraud-Carrier Charlotte, Université de la Réunion (REU)
  • Deguine Jean-Philippe, CIRAD-BIOS-UMR PVBMT (REU)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/573836/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-06-28 ]