Agritrop
Home

Eucalyptus robusta pour une production durable de bois énergie à Madagascar : bilan des connaissances et perspectives

Verhaegen Daniel, Randrianjafy Honoré, Rakotondraoelina Hery, Trendelenburg Rakotonirina Marie-Christine, Andriamampianina Nicolas, Montagne Pierre, Rasamindisa Alain, Chaix Gilles, Bouillet Jean-Pierre, Bouvet Jean-Marc. 2014. Eucalyptus robusta pour une production durable de bois énergie à Madagascar : bilan des connaissances et perspectives. Bois et Forêts des Tropiques (320), spec. : pp. 15-30.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_574429.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Titre anglais : Eucalyptus robusta for sustainable fuelwood production in Madagascar: Review of knowledge and future prospects / Titre espagnol : Eucalyptus robusta para una producción sostenible de lenã en Madagascar: Conocimientos existentes y perspectivas

Quartile : Q4, Sujet : FORESTRY

Abstract : Dès son introduction à Madagascar, Eucalyptus robusta a été retenu comme espèce de reboisement pour sa remarquable capacité d'adaptation. L'extension de sa plantation par les populations rurales a abouti à la création d'un massif de près de 140 000 hectares autour d'Antananarivo. Son bois est devenu la principale source d'énergie utilisée par les ménages urbains et ruraux malgaches. Mais aujourd'hui, la production durable de cette ressource est gravement menacée. Le marché déficitaire et la pauvreté des populations rurales amènent les propriétaires forestiers à exploiter leurs taillis avec des rotations de plus en plus courtes, parfois inférieures à 2 ans. Cette surexploitation induit un gaspillage des éléments minéraux qui ne sont pas compensés par des apports extérieurs de nutriments. La production de charbon de bois se poursuit à partir de meules traditionnelles dont le rendement pondéral n'est que de 10 % environ. Le doublement de ce rendement par des méthodes simples permettrait pourtant de diminuer les superficies de forêt exploitées chaque année. À 6 ans, l'accroissement moyen annuel en volume commercial bois fort sur écorce des taillis anciens est de 18,8 m 3 /ha/an. Les meilleures provenances importées récemment permettent de doubler le volume moyen individuel des arbres à 9 ans. Des vergers à graines ont été plantés avec plusieurs provenances de l'aire naturelle pour créer des variétés composites. Cependant, des fécondations préférentielles intra-provenances et des pollutions par le pollen extérieur affectent fortement la qualité des variétés produites. Pour l'extension du massif d'eucalyptus, les populations rurales continuent à utiliser des graines locales ou planter des sauvageons. Ces plantations en E. robusta devront continuer à produire du bois malgré les modifications biotiques et abiotiques déjà constatés à Madagascar. Face à ces changements, les technologies modernes peuvent aider la recherche forestière à proposer un système durable de production de bois énergie autour des grands centres urbains. Cela aurait pour effet de maintenir un revenu régulier participant à la survie des populations rurales. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Since it was introduced in Madagascar, Eucalyptus robusta has been considered as a suitable species for reforestation thanks to its outstanding ecological adaptability. With further plantings in rural communities, the species now covers some 140 000 hectares around Antananarivo. Its timber has become the main source of fuel for urban and rural households in Madagascar. Today, however, the sustainability of this resource is under severe threat. The market deficit coupled with rural poverty is causing forest owners to shorten their coppicing cycles, sometimes to as little as 2 years. This over-exploitation is depleting soil minerals that are not being replaced by nutrient inputs. Traditional charcoal production has continued, using earth mounds where the potential yield by weight is only about 10%. Applying simple methods to double the yield would substantially reduce the forest area logged each year for charcoal. At 6 years of age, the annual increment in commercial timber from older coppices is about 18.8 m 3 /ha/year. The best recently imported provenances are doubling the average individual volume of 9 year-old trees. Seed orchards have been planted with several provenances from the natural range of the species to create composite varieties. However, the quality of the varieties produced is significantly affected by preferentially intra-provenance fertilisation and external pollen. In extending the planted area, rural populations have continued to use local seeds or to plant seedlings found in old plantations. These E. robusta plantations should continue to produce wood despite the biotic and abiotic changes already observed in Madagascar. To cope with these changes, modern technologies can help forest researchers to develop a sustainable fuelwood production system around large urban centres. This would maintain regular incomes to enable rural populations to survive. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Eucalyptus robusta, Bois, Bioénergie, Charbon de bois, Analyse économique, Changement climatique, Changement technologique, Rendement des cultures, Durabilité, sylviculture, Aménagement forestier, Amélioration des plantes, Stockage, Carbone, Recherche, séquestration du carbone

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Mots-clés complémentaires : Bois énergie

Classification Agris : K10 - Forestry production
P06 - Renewable energy resources
F30 - Plant genetics and breeding
P40 - Meteorology and climatology

Champ stratégique Cirad : Axe 2 (2014-2018) - Valorisation de la biomasse

Auteurs et affiliations

  • Verhaegen Daniel, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (MDG)
  • Randrianjafy Honoré, FOFIFA (MDG)
  • Rakotondraoelina Hery, FOFIFA (MDG)
  • Trendelenburg Rakotonirina Marie-Christine, FOFIFA (MDG)
  • Andriamampianina Nicolas, FOFIFA (MDG)
  • Montagne Pierre, CIRAD-ES-UPR BSef (MDG)
  • Rasamindisa Alain, FOFIFA (MDG)
  • Chaix Gilles, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (BRA)
  • Bouillet Jean-Pierre, CIRAD-PERSYST-UMR Eco&Sols (BRA)
  • Bouvet Jean-Marc, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/574429/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-09-20 ]