Agritrop
Home

Adansonia madagascariensis, a marine hydrochory hypothesis

Cornu Cyrille, Ramahafaly Wilfried, Danthu Pascal. 2014. Adansonia madagascariensis, a marine hydrochory hypothesis. Bois et Forêts des Tropiques (320), spec. : pp. 7-14.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
BFT_320_7-14.pdf

Télécharger (826kB) | Preview

Titre espagnol : Adansonia madagascariensis, una hipótesis de hidrocoria marina / Titre français : Adansonia madagascariensis, une hypothèse d'hydrochorie marine

Quartile : Q4, Sujet : FORESTRY

Abstract : Adansonia madagascariensis fruits were found in May 2011 on the beach of Anjiabe in the north of Madagascar. Marks found on the fruits and the absence of this species on this coast indicated that the fruits had been in the sea for a long time. The viability of seeds contained in these fruits was assessed and compared to the viability of seeds collected from under trees. The results show that the time spent in the sea did not affect their germination potential and that germination is possible, and even improves, in tidal zones. These initial results confirm the hypothesis of marine hydrochory for this species. They show that baobab fruits can remain in the sea without affecting the viability of seeds to colonize new areas. This could explain the frequent occurrence of this species along the coast of Madagascar and, more rarely, on the Mayotte coast. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Des fruits d'Adansonia madagascariensis ont été trouvés en mai 2011 sur la plage d'Anjiabe au Nord de Madagascar. Les traces présentes sur les fruits et l'absence de peuplements de l'espèce sur cette côte indiquent qu'ils ont séjourné longtemps en mer. La viabilité des graines contenues a été évaluée et comparée à celle de graines collectées sous des semenciers. Les résultats montrent que leur potentiel germinatif n'est pas altéré par un séjour en mer et que leur germination est possible, voire favorisée dans les zones tidales. Ces premiers résultats confirment l'hypothèse d'une hydrochorie maritime pour cette espèce. Ils montrent que les fruits de baobab peuvent séjourner en mer et conserver des graines viables pour coloniser de nouveaux espaces. Ils pourraient ainsi expliquer la fréquente présence de cette espèce le long du littoral malgache et celle, bien que plus rare, sur les côtes mahoraises. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Adansonia, Graine, Fruit, Faculté germinative, Viabilité, Milieu marin, Immersion, Aptitude à coloniser, Biogéographie, Adansonia madagascariensis

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Classification Agris : F63 - Plant physiology - Reproduction
F40 - Plant ecology
F62 - Plant physiology - Growth and development

Champ stratégique Cirad : Axe 4 (2014-2018) - Santé des animaux et des plantes

Auteurs et affiliations

  • Cornu Cyrille, CIRAD-ES-UMR TETIS (MDG)
  • Ramahafaly Wilfried
  • Danthu Pascal, CIRAD-DGDRS-DRE (MDG)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/574430/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-10 ]