Agritrop
Accueil

La dune et la bosse

Faye Bernard. 2015. La dune et la bosse In : Vivre le sable ! Corps, matière et sociétés. Sébastien Boulay ; Marie-Luce Gélard. Paris : Maison des sciences de l'homme, 60-75. (Techniques et culture, 61) ISBN 978-2-7351-1654-6

Chapitre d'ouvrage
[img] Version publiée - Français
Accès réservé aux agents Cirad
Utilisation soumise à autorisation de l'auteur ou du Cirad.
document_574842.pdf

Télécharger (2MB)

Résumé : L'image du dromadaire est indissolublement liée à celle du désert, écosystème marqué par son aridité et où se marient la pierre et le sable. Et la bosse du dromadaire n'est pas sans rappeler la rondeur des dunes. Toute l'anatomie et la physiologie du dromadaire sont tournées vers la tempérance face aux écarts de température, la récupération des nutriments lors de la digestion, la valorisation des faibles ressources pastorales par son métabolisme général, répondant ainsi à l'incapacité du sable à conserver l'eau, de fournir la matière organique des plantes et de tempérer le grand écart thermique du jour et de la nuit. Une tête faite pour le protéger des vents de sable, des pieds adaptés pour la marche dans les dunes, un métabolisme entièrement tourné vers l'économie et la tempérance, des crottes aux vertus germinatives, sont autant de paramètres permettant la survie en un milieu dominé par le sable et marqué par la mobilité des troupeaux. Tout au contraire, l'intensification cameline investit dans la sédentarisation, l'irrigation et les compléments alimentaires. Mais à ce jeu, le dromadaire perd de sa capacité à valoriser les zones les plus marginales du monde, et on peut s'interroger sur l'évolution de la qualité de ses produits tels que lait et viande dans un contexte où s'appauvrit la diversité des plantes consommées. L'avenir se situe sans doute dans une dualité impliquant sédentarisation des femelles laitières et des animaux engraissés et mobilité de la partie non-productive du troupeau comme cela s'observe de plus en plus aux marges du désert. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Dromadaire, Adaptation, Physiologie animale, Désert, Élevage, Nomadisme, Intensification, Utilisation, Sécheresse, Sable, Durabilité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Asie, Afrique

Mots-clés complémentaires : Sédentarisation, Camelus dromedarius

Classification Agris : L01 - Elevage - Considérations générales

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Faye Bernard, CIRAD-ES-UMR SELMET (SAU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop

Voir la notice (accès réservé à la Dist) Voir la notice (accès réservé à la Dist)

[ Page générée et mise en cache le 2018-10-03 ]