Agritrop
Home

Influence de la biomasse sur les rendements des produits de pyrolyse catalytique

Collard François-Xavier, Kaboré Madi, Valette Jérémy, Blin Joël. 2010. Influence de la biomasse sur les rendements des produits de pyrolyse catalytique. . Settat : Moroccan Association of Catalysis and Environment-Faculty of Science and Technology of Settat, 8 p. International Symposium on Environment, Catalysis and Process Engineering (ECGP). 9, Settat, Maroc, 13 April 2010/14 April 2010.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID577004.pdf

Télécharger (435kB) | Preview

Abstract : Une approche innovante pour limiter la quantité de goudron lors des conversions thermochimiques consiste à introduire, préalablement à l'étape de pyrolyse, des précurseurs métalliques dans la biomasse. La pyrolyse d'échantillons de hêtre, d'eucalyptus et de bagasse de canne à sucre imprégnés de fer, de nickel ou d'un mélange de ces 2 métaux a été étudiée dans un four tubulaire à 710°C. Avec un même protocole d'imprégnation, la bagasse est la biomasse qui a adsorbé la plus grande quantité de métaux, ce qui explique un effet catalytique plus marqué (diminution de la teneur en goudron jusqu'à 70%) qu'avec les deux bois. Au niveau de la composition des gaz formés, l'effet catalytique est également logique par rapport à la quantité de métaux conte nus dans la biomasse, à l'exception de l'augmentation des productions de CO2 et de H2 qui sont particulièrement élevées avec l'eucalyptus. L'imprégnation avec le mélange fer-nickel peut conduire à un effet catalytique complémentaire et plus intense qu'avec un seul métal. L'augmentation de la production de H2 peut atteindre 112%. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : An innovative catalytic way to reduce tar formation during thermochemical conversion consists in introducing metallic precursors in biomass by impregnation before the pyrolysis step. Pyrolysis of beech wood, eucalyptus and sugarcane bagasse impregnated with iron, nickel or a mixture of these two metals were performed at 710°C in a horizontal tubular reactor. With the same impregnation procedure, bagasse adsorbed the most important metal quantities, leading to a more marked catalytic effect (tar decrease up to 70%) than with wood. According to gas composition, catalytic effect is also consistent with metal content in biomass, except for CO 2 and H 2 productions, which increase particularly with eucalyptus. Impregnation in a nickel-iron mixture leads to complementary and more powerful catalytic effects. H 2 production increase can reach up to 112%. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : K50 - Processing of forest products
P06 - Renewable energy resources

Auteurs et affiliations

  • Collard François-Xavier, 2IE (BFA)
  • Kaboré Madi, 2IE (BFA)
  • Valette Jérémy, CIRAD-PERSYST-UPR Biomasse-énergie (FRA)
  • Blin Joël, CIRAD-PERSYST-UPR Biomasse-énergie (BFA) ORCID: 0000-0001-6715-2453

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/577004/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]