Agritrop
Home

Rapport de la mission de Dr Aboubacar Ichaou (INRAN) et Régis PELTIER (Cirad) consultants évaluation de la ressource des massifs autour de ville de Niamey, Bamako et Ouagadougou : missions à Niamey, du 24 au 30/10/2015

Ichaou Aboubacar, Peltier Régis. 2015. Rapport de la mission de Dr Aboubacar Ichaou (INRAN) et Régis PELTIER (Cirad) consultants évaluation de la ressource des massifs autour de ville de Niamey, Bamako et Ouagadougou : missions à Niamey, du 24 au 30/10/2015. Paris : AFD, 22 p. Autre type de numéro : N° Convention CZZ 1813.01 A

Mission report
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
Rapport de mission- 19-11-2015.pdf

Télécharger (778kB) | Preview

Abstract : La mission de Aboubacar ICHAOU et Régis PELTIER, CIRAD s'est déroulée du 24au 30/10/2015 à Niamey sur la base des TdR donnés en Annexe 1. Elle a permis de faire le point sur l'avancement des travaux de calculs des stocks et des possibilités de récolte de bois-énergie sur les différentes strates de végétation, identifiées par les cartographes sur les trois bassins d'approvisionnement ciblés par le projet Fonabes et d'avancer sur les grilles de décision, dans le cadre de l'étude d'élaboration des SDA de ces trois villes. L'annexe 2détaille le calendrier de cette mission. En début de la mission à Niamey, une réunion-atelier a été organisée entre tous les consultants concernés et présents au Niger le 26/10/2015 : Voir liste des présents en Annexe 3.Lors de la mission, le maximum a été fait pour harmoniser les méthodologies de calcul du stock et de la possibilité sur les trois bassins. Cependant, il a fallu tenir compte du fait de la variabilité des connaissances, des droits et des habitudes des forestiers dans ces différents pays. Au Niger, faute de disposer d'inventaires récents, les calculs du stock et de la possibilité ont été réalisés à partir des inventaires faits par H. Djibo (BEIE) en juin 2015. Nous avons intégré dans la production, celle de toutes les formations (y compris les parcs arborés et les forêts galeries qui sont officiellement protégés mais qui sont en réalité exploitées). D'autre part, nous n'avons pas fait de calcul spécial pour la "possibilité" qui a été estimée égale à la production, puisque notre méthode de calcul est prudente et que la loi nigérienne reconnaît le droit de ramasser tout le bois mort dans toutes les formations. Au Burkina, les récents inventaires permettent d'avoir des chiffres fiables pour les stocks par formation et par zone bio-climatique, ils ont été utilisés. Pour la productivité, elle n'existe pas dans la littérature et les chiffres habituellement utilisés sont de 0,6 m3/ha/an en zone Sud-Sahélienne et de 0,8 m3/ha/an en zone Nord-Soudanienne. Cependant, pour harmoniser les méthodes avec le Niger, et pour avoir une approche plus fine de comparaison entre les communes, nous avons préféré faire un calcul de productivité , en divisant le stock par la durée moyenne de rotation utilisée par les exploitants, pour la formation considérée. Pour la densité du bois, un coefficient de 0,759 T/m3a été utilisé. Nous avons multiplié ces chiffres par le total des surfaces des zones arborées de chaque commune, en tenant compte de sa zone éco-climatique. Au Mali, le récent inventaire du projet AGCC-Mali de décembre 2014, permet d'avoir des chiffres de stock (en distinguant bois d'oeuvre et bois-énergie) et productivité pour les différentes formations des deux zones éco-climatiques. Ces chiffres ont été multipliés par les surfaces des différentes strates dans chaque commune. Par ailleurs un premier draft du "Guide méthodologique d'inventaire forestier adapté à la préparation, rapide et à moindres coûts de la mise en oeuvre de schémas directeurs d'approvisionnement (SDA) en bois-énergie des villes sahéliennes et soudaniennes" a été proposé. Ce document sera amélioré en fonction des apports et remarques des collègues et du chef de projet. Une première contribution à la rédaction des grilles méthodologiques a été remise à IdrissaOumarou Allele. Des corrections seront faites d'ici la mi-novembre. La rédaction des chapitres 4 des SDA de chaque ville a été lancée, en retenant le plan des SDA de Zinder et de Maradi, finalisé en juin 2015, sur financement BM. Un échéancier a été discuté pour la remise de différents rapports intermédiaires et finaux. (Résumé d'auteur)

Mots-clés libres : Bois énergie, Inventaire forestier, Niamey, Bamako, Ouagadougou

Classification Agris : K10 - Forestry production
P06 - Renewable energy resources
K01 - Forestry - General aspects

Auteurs et affiliations

  • Ichaou Aboubacar, INRAN (NER)
  • Peltier Régis, CIRAD-ES-UPR BSef (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/578815/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-05-06 ]