Agritrop
Home

La difficile prise en main des petits périmètres irrigués par les agriculteurs en Algérie : cas du périmètre de Ladrat

Yakoubi Yasmina, Aoudjit Cherif, Benmebarek Abdelmadjid, Faysse Nicolas. 2015. La difficile prise en main des petits périmètres irrigués par les agriculteurs en Algérie : cas du périmètre de Ladrat. Cahiers Agricultures, 24 (5) : pp. 277-282.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
579027.pdf

Télécharger (463kB) | Preview

Titre anglais : The difficulty of transferring management of small irrigated areas to farmers in Algeria: The case of Ladrat

Quartile : Q4, Sujet : AGRICULTURE, MULTIDISCIPLINARY / Quartile : Q4, Sujet : AGRONOMY

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Un enjeu important pour la réussite du transfert de gestion des systèmes irrigués à des associations d'irrigants est l'appropriation par les agriculteurs de ces nouvelles organisations. Cet enjeu est en particulier présent dans les pays qui ont connu une forte intervention de l'État dans le secteur agricole. En Algérie, les pouvoirs publics ont entamé, à la fin des années 1990, un processus de concession des ouvrages d'irrigation de petite et moyenne hydraulique à des associations d'irrigants. La présente étude analyse le fonctionnement et la gouvernance de l'association d'irrigants qui gère le périmètre irrigué de Ladrat, dans la wilaya de Médéa. Le bureau exécutif de l'association perpétue des pratiques de gestion très administratives. L'association a une capacité d'action limitée, qui se traduit notamment par un taux élevé de non-paiement du service de l'eau. Les conflits ne sont pas gérés par une négociation au niveau de l'association, qui fait souvent appel à l'administration. Tout cela traduit une faible appropriation de l'association par les agriculteurs. Malgré toutes ces difficultés, les agriculteurs se déclarent majoritairement favorables à une gestion associative. Ils critiquent plutôt le fonctionnement administratif de l'association et leur manque d'implication dans la gouvernance. Le manque d'appropriation par les agriculteurs des associations d'irrigants constituées par l'État n'implique ainsi pas nécessairement que ces agriculteurs refusent le principe d'une gestion des périmètres irrigués par des associations d'irrigants. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : One of the key issues for the success of irrigation management transfer is farmers' acceptance of the new water user associations and their participation in them. This is especially the case in countries with strong State intervention in the agricultural sector. In the late 1990s, the Algerian government transferred the management of small- and medium-scale irrigation schemes to water user associations. This study analyzes the functioning and governance of the water user association that manages the Ladrat irrigation scheme, situated in the Medea region in Algeria. The association's executive committee is continuing the same bureaucratic practices applied by the public administration. The limited capacity of the association to act results in particular in a high rate of non-payment of irrigation fees. Conflicts are not managed within the association, which often asks the State to intervene. Farmers are therefore reluctant to join the association. Despite these shortcomings, the majority of farmers support the idea of collective management. What they criticize are the bureaucratic procedures of the association and farmers' limited role in its governance. Therefore, farmers' reluctance to join the water user associations created by the State does not thus necessarily express refusal of the idea of collective irrigation management. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Périmètre irrigué, Gestion des eaux, Agriculteur, Analyse de système, association des usagers de l'eau, Groupe d'intérêt, Étude de cas, Irrigation, Hydraulique agricole, Association d'agriculteurs, Enquête sur exploitations agricoles, service des eaux

Mots-clés géographiques Agrovoc : Algérie

Classification Agris : F06 - Irrigation
P10 - Water resources and management
E14 - Development economics and policies
E40 - Cooperatives

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Yakoubi Yasmina, CREAD (DZA)
  • Aoudjit Cherif, Ministère des ressources en eau (Algérie) (DZA)
  • Benmebarek Abdelmadjid, ENSA (DZA)
  • Faysse Nicolas, CIRAD-ES-UMR G-EAU (MAR)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/579027/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-10-08 ]