Agritrop
Home

Apport de la télédétection à l'écologie du paysage au service de la régulation naturelle des ravageurs des cultures

Thiaw Ibrahima, Diakhate Mouhamadou, Goebel François-Régis, Menozzi Philippe, Brévault Thierry, Soti Valérie. 2016. Apport de la télédétection à l'écologie du paysage au service de la régulation naturelle des ravageurs des cultures. In : Atelier innovations techniques et indicateurs de durabilité sur la culture du coton. Gourlot Jean-Paul (ed.), Fruteau De Laclos Anne-Laure (ed.), Sigrist Jean-Charles (ed.), Ndoye Ousmane (ed.), Fortuno Sophie (ed.), Gérardeaux Edward (ed.). Dakar : CIRAD, Résumé, p. 17. Atelier sur les innovations techniques et indicateurs de durabilité sur la culture du coton, Dakar, Sénégal, 14 September 2015/18 September 2015.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
579423.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Matériel d'accompagnement : 1 diaporama (25 vues)

Abstract : Jusqu'alors confinée aux acquisitions aériennes, l'imagerie Très Haute Résolution Spatiale (THRS) a révolutionné la télédétection satellitaire en permettant désormais d'accéder à une information de l'occupation du sol intra parcellaire de plus en plus précise, avec une fréquence plus élevée. En effet, ces nouveaux capteurs à échelle submétrique offrent des résolutions spatiales (< 1 m), spectrales et temporelles fines, offrant ainsi des potentialités nouvelles en matière de caractérisation et d'inventaire de l'occupation des sols agricoles. Dans le domaine de la protection des cultures, ces avancées technologiques ouvrent de nouveaux champs d'investigations, notamment en matière de lutte intégrée contre les ravageurs par la biodiversité à l'échelle extra-parcellaire. Pour étudier les interactions entre l'organisation de l'espace et les processus écologiques dans le temps, nous montrerons que les images satellites THRS sont très utiles pour l'identification des éléments fins du paysage et de fait d'un grand apport à l'écologie des paysages parce qu'elle combine à la fois l'approche spatiale et l'approche fonctionnelle. Suivant cette discipline, l'échelle du paysage est de fait un niveau de lecture adapté aux problématiques de la gestion des bioagresseurs dans les agroécosystèmes particulièrement, lorsqu'il s'agit d'insectes ravageurs, ce que nous présenterons aux travers de plusieurs cas : Helicoverpa armigera dans la région cotonnière du nord Bénin, Dermolepida albohirtum principal ravageur de la canne à sucre dans le Queensland en Australie et enfin, la mineuse du mil Heliochelus albipunctella à Bambey au Sénégal. (Texte intégral)

Classification Agris : U30 - Research methods
C30 - Documentation and information
F01 - Crops
H01 - Protection of plants - General aspects
P31 - Soil surveys and mapping

Auteurs et affiliations

  • Thiaw Ibrahima, CIRAD-PERSYST-UPR AIDA (FRA)
  • Diakhate Mouhamadou
  • Goebel François-Régis, CIRAD-PERSYST-UPR AIDA (FRA) ORCID: 0000-0002-5438-1078
  • Menozzi Philippe, CIRAD-PERSYST-UPR AIDA (BEN)
  • Brévault Thierry, CIRAD-PERSYST-UPR AIDA (SEN) ORCID: 0000-0003-0159-3509
  • Soti Valérie, CIRAD-PERSYST-UPR AIDA (SEN)

Autres liens de la publication

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/579423/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-26 ]