Agritrop
Home

Stratégies d'adaptation traditionnelles au Sahel : le secteur de l'élevage

Touré Ibra. 2015. Stratégies d'adaptation traditionnelles au Sahel : le secteur de l'élevage. . Milan : CSAO, Résumé, 2 p. Semaine du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest, Milan, Italie, 26 October 2015/30 October 2015.

Paper without proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Session-2-insight-ibra-toure-CIRAD.pdf

Télécharger (378kB) | Request a copy
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
session-2-slides-ibra-toure-CIRAD.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Matériel d'accompagnement : 1 diaporama (3 vues)

Abstract : L'élevage extensif mobile joue un rôle prépondérant dans l'économie des pays de l'Afrique sahélienne .Pratiquer une grande diversification des espèces élevées contribue à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages ruraux comme urbains. Dans les pays sahélo soudaniens, l'élevage pastoral représente souvent une richesse économique nationale de premier ordre (40 à 60% du PIB agricole) et est l'un ou le premier secteur d'exportation. Mais cette importance économique, la " richesse " réelle ou perçue des éleveurs et la fragilité des ressources naturelles deviennent souvent des facteurs de tensions politiques et économiques entre les différents acteurs, tensions qui peuvent générer une véritable insécurité pour le secteur pastoral et pour ceux qui en vivent, voire même des guerres. Aujourd'hui, l'un des défis majeurs du pastoralisme est sa capacité à s'adapter à un contexte aux mutations rapides. De grands changements institutionnels et agro-écologiques tels que croissance démographique, changement climatique, internationalisation des marchés, évolution de la demande en produits animaux, décentralisation, et désengagement de l'Etat, bouleversent le contexte dans lequel les sociétés pastorales opèrent. Face ces changements, les pasteurs et agropasteurs ont développé des stratégies adaptatives pour sécuriser leur système de production. Aussi l'évolution endogène de ces socio-agro-systèmes doit être accompagnée pour mieux répondre à ces changements, et la mise en oeuvre de politiques adaptées est nécessaire afin d'éviter crises et conflits. Pour contribuer à la compréhension de ces enjeux scientifiques et de développement dans le contexte sahélien, le GIS Pôle Pastoralisme Zones Sèches-PPZS-(constitué par le CIRAD1, le CSE2, l'ISRA3et l'UCAD4) conduit depuis 2001 des chantiers de recherche et des projets de recherche action (ADD-Trans, ANR-Eclis, SIPSA,) pour actualiser les connaissances sur les stratégies d'adaptation des acteurs. Les crises alimentaires et la mortalité du bétail et des hommes qui ont accompagné les sècheresses sévères (1972-1974,1983-1984, 2002-2003, 2005, 2009) ont frappé les populations pastorales mais ne les ont pas éliminées. Elles ont réagi. Les systèmes pastoraux constituent en effet un mode de vie dans lequel interagissent des facteurs environnementaux, économiques, sociaux et écologiques. Les différents régimes de mobilité développés en réponse aux contraintes du milieu aride s'accompagnent de techniques, de savoir-faire, d'organisations sociales et familiales spécifiques. Les formes de mobilité, longtemps mises en avant comme la principale caractéristique de ce mode de vie, évoluent et s'accompagnent de dynamiques aujourd'hui déterminantes pour l'avenir de ces populations. Au niveau global et local, ces dynamiques touchent l'aménagement des territoires et l'accès aux ressources, les politiques de développement et la structure des activités économiques des familles, les enjeux d'intensification et les fonctions des systèmes d'élevage, les traits écologiques des paysages et la dépendance des élevages et des populations aux ressources locales. A partir de résultats issus des travaux du PPZS au Sahel, notre point de vue sera axé sur les principales stratégies adaptatives et/ou de survie développées par les pasteurs (Mobilité/transhumance, Alimentation/Complémentation, Accès à l'eau, Diversification des activités) pour faire face aux chocs et aléas ainsi que les contraintes liées à leur mise en oeuvre. (Texte intégral)

Mots-clés libres : Élevage mobile, Mobilités, Changement climatique, Sécurité alimentaire, Sahel

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
P40 - Meteorology and climatology
E80 - Home economics, industries and crafts

Auteurs et affiliations

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/579488/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]