Agritrop
Home

Vers une accentuation des disparités dans le financement de l'agriculture en Afrique de l'Ouest ?

Ribier Vincent, Gabas Jean-Jacques. 2016. Vers une accentuation des disparités dans le financement de l'agriculture en Afrique de l'Ouest ?. Cahiers Agricultures, 25 (6):65007, 6 p.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
cagri160030.pdf

Télécharger (181kB) | Preview

Titre anglais : Increasing disparities in agricultural funding in West Africa?

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Le paysage institutionnel du financement de l'agriculture est en cours de recomposition, avec la multiplication et la diversification des acteurs, ainsi que l'imbrication croissante des financements publics et privés. La volonté d'attirer de nouveaux opérateurs privés se traduit par la mise en place de montages financiers où les fonds publics sont censés jouer un effet de levier. Cette évolution interroge la capacité des États à cibler les financements pour répondre aux grands enjeux de développement tels que la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et la modernisation de l'agriculture. Une étude comparative menée dans trois pays d'Afrique de l'Ouest (Sénégal, Côte d'Ivoire, Ghana) apporte des éléments de réponse. Les institutions nationales sont généralement trop faibles pour canaliser les nouveaux flux de financement vers les objectifs affichés de la politique agricole. Les disparités de financement du secteur agricole, déjà marquées par le passé, s'en trouvent exacerbées et l'accroissement global des montants de financement s'accompagne de la concentration de ceux-ci au profit de l'agriculture entrepreneuriale et au détriment de l'agriculture familiale, des biens publics et de certaines régions enclavées. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : The new architecture of the development financing is in the way of reorganization, marked by the multiplication and the diversification of the actors and the growing interweaving of the public and private financing. The will to attract new private operators leads to the implementation of financial mechanisms where the public funds are supposed to play leverage. This evolution questions the capacity of African States to address the big issues of development such as food security, reduction of poverty and modernization of agriculture. A comparative study in three West African countries (Senegal, Ivory Coast, and Ghana) provides some answers. The national institutions are generally too weak to channel the new flows of financing towards the agricultural policy objectives. The disparities of financing of the farming sector, already marked in the past, are aggravated there and the global increase of the amounts of financing comes along with the concentration of these for the benefit of the entrepreneurial farmers and to the detriment of family farmers, of public goods and of certain enclosed regions. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Financement, Agriculture, Secteur agricole, Étude de cas, Entreprise privée, Exploitation agricole, Exploitation agricole familiale, Politique de développement, sécurité alimentaire, Pauvreté, secteur privé, Secteur public, Dépense publique, Développement agricole

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal, Côte d'Ivoire, Ghana, Afrique occidentale

Classification Agris : E13 - Investment, finance and credit
A01 - Agriculture - General aspects
E10 - Agricultural economics and policies

Champ stratégique Cirad : Axe 5 (2014-2018) - Action publique pour le développement

Auteurs et affiliations

  • Ribier Vincent, CIRAD-ES-UMR ART-DEV (FRA)
  • Gabas Jean-Jacques, CIRAD-ES-UMR ART-DEV (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/582787/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-27 ]