Agritrop
Home

Comprendre les déterminants de l'accès au marché des producteurs pour améliorer les Systèmes d'Information de Marché. Le cas des producteurs de riz à Madagascar

David-Benz Hélène, Andriandralambo Norontsoa, Chimirri Chiara, Soanjara Helgina, Rahelizatovo Noro, Rivolala Bezaka, Razafimanantsoa T., Rakotonarivo C., Abel-Ratovo H.. 2016. Comprendre les déterminants de l'accès au marché des producteurs pour améliorer les Systèmes d'Information de Marché. Le cas des producteurs de riz à Madagascar. In : Recherche interdisciplinaire pour le développement durable et la biodiversité des espaces ruraux malgaches. Application à différentes thématiques de territoire. Duchaufour Hervé (ed.), Razafimbelo-Andriamifidy Tantely (ed.), Rakotoarisoa Jacqueline (ed.), Ramamonjisoa Bruno (ed.), Rakotondravao. SCAC, PARRUR. Antananarivo : MYE, pp. 189-214.

Book chapter
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
David-benz.pdf

Télécharger (3MB) | Preview

Titre anglais : Understanding the determinants of farmers' access to market to improve Market Information Systems. The case of rice farmers in Madagascar

Abstract : La circulation de l'information est considérée par la littérature économique comme un facteur de performance du marché. L'asymétrie d'information est fréquemment citée comme limitant l'efficacité des marchés agricoles dans les pays en développement. Le marché du riz à Madagascar, caractérisé par une forte instabilité et une faible intégration spatiale, en est une illustration. Les SIM (Systèmes d'information de marché) visent en ce sens à améliorer les performances de marché, en diffusant de l'information aux producteurs et aux acteurs de la commercialisation. Toutefois, leur efficacité reste souvent limitée, faute d'une réelle prise en compte des pratiques et des contraintes des acteurs ciblés, en particulier celles des petits producteurs. Une analyse des moyens d'existence, des pratiques de commercialisation et des conditions d'accès à l'information a été menées auprès de 582 producteurs de deux bassins de production de riz à Madagascar. L'information de marché est perçue comme nécessaire mais insuffisante par la majorité des producteurs (même si la capacité de production, la faiblesse des prix à la récolte et l'enclavement sont le plus souvent cités en premier lieu comme contraintes). La demande en information est différenciée en fonction des types de producteurs et de leur degré d'enclavement. Plus ils sont insérés dans le marché (excédents commercialisables ou collecte), plus ils sont demandeurs de modes de diffusion précis et personnalisés (via la téléphonie mobile) et enclins à payer cette information. Mais la capacité de la grande majorité des producteurs s'avère limitante pour adopter des systèmes basés sur la téléphonie mobile. Pour pallier le risque d'accentuer les inégalités en développant des SIM purement tirés par la "demande" des producteurs les mieux lotis, une diversité de supports de diffusion semble nécessaire (téléphone mobile, radio, affichage), ainsi qu'un accompagnement par de la communication directe via les agents de vulgarisation. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Information access is pointed out by the economic literature as a factor of market performance. The existence of asymmetric information is frequently mentioned as limiting the effectiveness of agricultural markets in developing countries. Rice market in Madagascar, characterized by a great instability and a poor spatial integration, is an illustration of such situation. Market Information Systems (MIS) aim at improving market performance, through the dissemination of information to producers and actors involved in market activities. However, their effectiveness often remains limited by a lack of consideration of the targeted actors' practices and constraints, especially those of smallholder farmers. An analysis of livelihoods, commercialization practices and conditions of information access is performed on a sample of 582 producers from two rice production areas in Madagascar. Market information is perceived as necessary but insufficient by the majority of producers (even if the production ability, the low price during harvest time and remoteness are often cited as first position constraints). Demand for information is differentiated according to producers' types and the degree of remoteness. The more the actors are involved with market activities (marketable surplus or collect), the more they except precise and personalized diffusion modes (via mobile phone) and are willing to pay the information. Yet, the capacity of the majority of producers is limiting the adoption of MIS based on mobile phone. To alleviate the risk of increasing inequalities while developing MIS designed according to the healthiest producers' demand, it appears critical to diversify the means of diffusion (mobile phone, radio, bulletin board) along with direct communication through the outreach agents. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Oryza sativa, Riz, Information sur le marché, Système d'information, Marché, Prix, accès au marché, Exploitation agricole familiale, Typologie, Enquête sur exploitations agricoles

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Classification Agris : E70 - Trade, marketing and distribution
C30 - Documentation and information
F01 - Crop husbandry

Champ stratégique Cirad : Axe 3 (2014-2018) - Alimentation durable

Auteurs et affiliations

  • David-Benz Hélène, CIRAD-ES-UMR MOISA (FRA)
  • Andriandralambo Norontsoa
  • Chimirri Chiara
  • Soanjara Helgina
  • Rahelizatovo Noro, Université d'Antananarivo (MDG)
  • Rivolala Bezaka
  • Razafimanantsoa T.
  • Rakotonarivo C.
  • Abel-Ratovo H.

Autres liens de la publication

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/583072/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-10-02 ]