Agritrop
Home

Specifying the differentiated contribution of farmers to groundwater depletion in two irrigated areas in North Africa

Ameur Fatah, Amichi Hichem, Kuper Marcel, Hammani Ali. 2017. Specifying the differentiated contribution of farmers to groundwater depletion in two irrigated areas in North Africa. Hydrogeology Journal, 25 (6) : pp. 1579-1591.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact
[img] Version Online first - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Ameur et al., 2017_Specifying the differentiated contribution of farmers to groundwater depletion in two irrigated areas in North Africa.pdf

Télécharger (2MB) | Request a copy
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Ameur2017_Article_SpecifyingTheDifferentiatedCon.pdf

Télécharger (2MB) | Request a copy

Titre français : Caractérisation de la contribution différentiée des agriculteurs à l’épuisement des eaux souterraines dans deux zones irriguées en Afrique du Nord / Titre espagnol : Especificación de la contribución diferenciada de los agricultores en el agotamiento del agua subterránea en dos zonas de riego en el norte de África / Titre portugais : Especificando a contribuição diferenciada de agricultores para a depleção das águas subterrâneas em duas áreas irrigadas no Norte da África

Quartile : Q2, Sujet : WATER RESOURCES / Quartile : Q2, Sujet : GEOSCIENCES, MULTIDISCIPLINARY

Abstract : Much attention has been paid to the issue of groundwater depletion linked to intensive groundwater-based agriculture in (semi-)arid areas. Often referred to as the “overexploitation” of aquifers, groundwater depletion is generally attributed to the entire agricultural sector without distinguishing between different uses and users. Although it expresses a general concern for future users, the ambiguous term of “overexploitation” does not acknowledge the contested nature of groundwater use and emerging inequalities. Also, the impact of inequality on groundwater depletion is rarely questioned. The aim of this article is to investigate how and by whom groundwater is depleted, and in turn, how unequal access to groundwater fuels the socioeconomic differentiation of farms and groundwater depletion. Based on a detailed analysis of groundwater use from a user perspective in two irrigated areas in North Africa (Morocco and Algeria), this study shows how the context of groundwater depletion exacerbates—and is exacerbated by—existing inequalities. The paper concludes that knowing how much is withdrawn, where, and by whom provides helpful information for more informed groundwater management by a better understanding of the response of users to declining groundwater conditions and the interests and incentives of different social categories of famers to contribute to groundwater management. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Une attention particulière a été accordée à la question de l'épuisement des eaux souterraines lié à l'agriculture intensive reposant sur les eaux souterraines dans les zones arides à semi-arides. Faisant souvent référence à la " surexploitation " des aquifères, l'épuisement des eaux souterraines est généralement attribué à l'ensemble du secteur agricole sans distinction entre les différents usages et utilisateurs. Bien qu'elle exprime une préoccupation générale pour les futurs utilisateurs, le terme ambigu de " surexploitation " ne reconnaît pas la nature contestée de l'utilisation des eaux souterraines et des inégalités émergentes. De plus, l'impact de l'inégalité vis-à-vis de l'épuisement des eaux souterraines n'est que rarement questionné. L'objectif de cet article est d'étudier comment et par qui les eaux souterraines sont épuisées, et en retour, comment l'inégalité d'accès aux eaux souterraines favorise la différentiation socio-économique des exploitations agricoles et l'épuisement des eaux souterraines. A partir d'une analyse détaillée de l'utilisation des eaux souterraines dans deux régions irriguées d'Afrique du Nord (Maroc et Algérie), cette étude montre comment le contexte de l'épuisement des eaux souterraines exacerbe—et est exacerbée par—les inégalités existantes. Cet article conclut que le fait de connaître la quantité d'eaux souterraines extraite, où, et par qui fournit des informations utiles pour une gestion plus éclairée des eaux souterraines par une meilleure compréhension de la réponse des usagers aux conditions de déclin des eaux souterraines et des intérêts et incitations des différentes catégories sociales des agriculteurs pour contribuer à la gestion des eaux souterraines. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Ressource en eau, Conservation de l'eau, gestion des ressources naturelles, Irrigation, Pratique culturale, Population rurale, Économie agricole, Sociologie économique, approches participatives

Mots-clés géographiques Agrovoc : Maroc, Algérie

Mots-clés libres : Agriculture, Over-abstraction, Inequality, Morocco, Algeria, Socio-economic aspects

Classification Agris : P10 - Water resources and management
F08 - Cropping patterns and systems
F06 - Irrigation
E50 - Rural sociology

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Ameur Fatah, CIRAD-ES-UMR G-EAU (FRA) - auteur correspondant
  • Amichi Hichem, AgroParisTech (FRA)
  • Kuper Marcel, CIRAD-ES-UMR G-EAU (MAR) ORCID: 0000-0002-1240-0592
  • Hammani Ali, IAV Hassan II (MAR)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/584045/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-04-17 ]