Agritrop
Home

The key role of supply chain actors in groundwater irrigation development in North Africa

Lejars Caroline, Daoudi Ali, Amichi Hichem. 2017. The key role of supply chain actors in groundwater irrigation development in North Africa. Hydrogeology Journal, 25 (6) : pp. 1593-1606.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact
[img] Version Online first - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
supply chains actors HJ.pdf

Télécharger (810kB) | Request a copy
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
s10040-017-1571-7.pdf

Télécharger (949kB) | Request a copy

Quartile : Q2, Sujet : WATER RESOURCES / Quartile : Q2, Sujet : GEOSCIENCES, MULTIDISCIPLINARY

Abstract : The role played by supply chain actors in the rapid development of groundwater-based irrigated agriculture is analyzed. Agricultural groundwater use has increased tremendously in the past 50 years, leading to the decline of water tables. Groundwater use has enabled intensification of existing farming systems and ensured economic growth. This “groundwater economy” has been growing rapidly due to the initiative of farmers and the involvement of a wide range of supply chain actors, including suppliers of equipment, inputs retailers, and distributors of irrigated agricultural products. In North Africa, the actors in irrigated production chains often operate at the margin of public policies and are usually described as “informal”, “unstructured”, and as participating in “groundwater anarchy”. This paper underlines the crucial role of supply chain actors in the development of groundwater irrigation, a role largely ignored by public policies and rarely studied. The analysis is based on three case studies in Morocco, Tunisia and Algeria, and focuses on the horticultural sub-sector, in particular on onions and tomatoes, which are irrigated high value crops. The study demonstrates that although supply chain actors are catalyzers of the expansion of groundwater irrigation, they could also become actors in adaptation to the declining water tables. Through their informal activities, they help reduce market risks, facilitate credit and access to subsidies, and disseminate innovation. The interest associated with making these actors visible to agricultural institutions is discussed, along with methods of getting them involved in the management of the resource on which they depend. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Le rôle joué par les acteurs des filières dans le développement rapide de l'agriculture irriguée basée sur les eaux souterraines est analysé. L'utilisation des eaux souterraines pour l'agriculture a considérablement augmenté ces 50 dernières années, entrainant un déclin des niveaux piézométriques des nappes dans plusieurs régions du monde. L'utilisation de l'eau souterraine a permis l'intensification des systèmes agricoles existants et a assuré la croissance économique. Cette " économie basée sur les eaux souterraines " a connu une croissance rapide grâce à l'initiative des agriculteurs et à la participation d'un large éventail d'acteurs des chaines de production, incluant les fournisseurs d'équipement, les détaillants de produits, et les distributeurs de produits agricoles issus de l'agriculture irriguée. Dans le Nord de l'Afrique, les acteurs des chaînes de production agricole irriguée opèrent souvent en marge des politiques publiques et sont habituellement décrits comme " informels ", " non structurés ", et comme participant " l'exploitation anarchique des eaux souterraines ". Cet article souligne le rôle crucial des acteurs des chaines de production dans le développement de l'agriculture irriguée par les eaux souterraines, un rôle largement ignoré par les politiques publiques et peu étudié. L'analyse est basée sur trois cas d'étude au Maroc, en Tunisie et en Algérie, et se concentre sur le sous-secteur de l'horticulture, en particulier sur les oignons et les tomates, qui sont des cultures irriguées à haute valeur économique. L'étude démontre que bien que les acteurs des chaines de production soient les catalyseurs du développement de l'irrigation par les eaux souterraines, ils pourraient également devenir les acteurs de l'adaptation à la baisse des niveaux piézométriques. Grâce à leurs activités informelles, ils aident à réduire les risques du marché, à faciliter l'accès aux crédits et aux subventions, et à disséminer l'innovation. L'intérêt de rendre ces acteurs visibles vis-à-vis des institutions agricoles est discuté, ainsi que les méthodes leur permettant d'être impliqués dans la gestion de la ressource dont ils dépendent. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Ressource en eau, Conservation de l'eau, Irrigation, Nappe souterraine, Pratique culturale, Besoin en eau, approches communautaires, approches participatives, Gestion des ressources, gestion des ressources naturelles, Développement régional, Culture maraîchère, Horticulture, Développement agricole

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique du Nord, Algérie, Maroc, Tunisie

Mots-clés complémentaires : Politique publique

Classification Agris : P10 - Water resources and management
F06 - Irrigation

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Lejars Caroline, CIRAD-ES-UMR G-EAU (NCL)
  • Daoudi Ali, ENSA (DZA)
  • Amichi Hichem, IRSTEA (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/584210/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-28 ]