Agritrop
Home

Influence de la pollinisation sur le remplissage des cabosses du cacaoyer

Ribeyre Fabienne, Cilas Christian, Motisi Natacha, De Reffye Philippe. 2017. Influence de la pollinisation sur le remplissage des cabosses du cacaoyer. In : Proceedings of the first International Symposium on Cocoa Research ISCR 2017. ICCO. Lima : ICCO, 6 p. International Symposium on Cocoa Research – ISCR 2017 : Promoting Advances in Research to Enhance the Profitability of Cocoa Farming. 1, Lima, Pérou, 13 November 2017/17 November 2017.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID586676_Complet.pdf

Télécharger (300kB) | Preview
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID586676.pdf

Télécharger (431kB) | Preview

Url - éditeur : https://www.icco.org/about-us/international-cocoa-agreements/doc_download/2984-abstracts-compressed.html

Abstract : La production du cacaoyer, en nombre de fruits produits, et en nombre de graines par cabosse sont des caractères très variables mais peu héritables chez le cacaoyer. Des facteurs environnementaux influencent donc ces caractères. Dans ce travail, nous cherchons à déterminer quels sont les mécanismes qui expliquent la distribution du nombre de fèves par cabosse pour un clone donné. Nous utilisons un modèle à trois facteurs adapté des travaux de Ph de Reffye (1978) : le nombre de grains de pollen efficaces, le nombre d'ovules fertiles et la chute des cabosses en fonction de leur remplissage. L'approche bayésienne choisie permet de considérer les quatre paramètres du modèle permettant d'estimer l'effet des trois facteurs comme des variables aléatoires. La validation du modèle s'effectue sur 10 clones plantés au Togo dans un même site (Zozokondji). Le nombre de graines a été compté pour chacune des trois cents cabosses récoltées par clone. Les distributions observées du nombre de graines par cabosse présentent des formes différentes selon les clones. Le modèle permet d'ajuster correctement la distribution du nombre de graines par cabosse pour chaque clone. Les résultats montrent que les paramètres estimés pour chacune des distributions sont différents en fonction des clones. Les trois facteurs limitent la production de graines par cabosse mais ont une importance variable selon les clones. Les distributions en forme de loi binomiale correspondent à des clones qui ont peu de cabosses mal remplies et pour lesquels le pollen n'apparait pas comme un facteur limitant. D'autres distributions, plus étalées, correspondent à des clones pour lesquels le modèle estime que le pollen efficace est rare. Lorsqu'on utilise le modèle pour prédire l'effet d'une augmentation du nombre de grains de pollen efficace sur ces clones, la distribution se rapproche d'une loi binomiale. Notre modèle met en évidence que pour certains clones la pollinisation est, parmi les facteurs étudiés, le principal facteur limitant le remplissage des cabosses. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : The production of cocoa, in number of fruits produced, and in number of seeds per pod are very variable characters – though not heritable in cocoa. Environmental factors therefore influence these characters. In this work, we seek to determine the mechanisms that explain the distribution of the number of beans per pod for a given clone. We use a three-factor model adapted from Ph Reffye's (1978) work: the number of effective pollen grains, the number of fertile eggs and the fall of pods according to their filling. The selected Bayesian approach allows to consider the four parameters of the model allowing to estimate the effect of the three factors as random variables. Validation of the model is carried out on 10 clones planted in Togo in the same site (Zozokondji). The number of seeds was counted for each of the three hundred pods harvested per clone. The observed distributions of the number of seeds per pod have different shapes depending on the clones. The model allows to correctly adjust the number of seeds per pod for each clone. The results show that the estimated parameters for each of the distributions are different depending on the clones. The three factors limit seed production per pod, but are of variable importance depending on the clones. Binomial distributions correspond to clones that have few pods that are poorly filled, and for which pollen does not appear to be a limiting factor. Other - more spread out - distributions correspond to clones for which the model estimates that effective pollen is rare. When the model is used to predict the effect of increasing the number of effective pollen grains on these clones, the distribution approaches a binomial distribution. Our model shows that pollination is - among the factors studied - the main factor limiting the filling of pods for some clones. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F63 - Plant physiology - Reproduction
F62 - Plant physiology - Growth and development

Auteurs et affiliations

  • Ribeyre Fabienne, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (FRA)
  • Cilas Christian, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (FRA)
  • Motisi Natacha, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (FRA)
  • De Reffye Philippe

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/586676/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-27 ]