Agritrop
Home

Expérimenter la concertation : une clé pour des politiques environnementales plus efficaces ? Une démarche multi-acteurs innovante en Tunisie centrale

Braiki Houssem, Burte Julien, Imache Amar, Hassenforder Emeline, Habaieb Hamadi, Bouarfa Sami. 2018. Expérimenter la concertation : une clé pour des politiques environnementales plus efficaces ? Une démarche multi-acteurs innovante en Tunisie centrale. Cahiers Agricultures, 27 (1):15003, 8 p.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
Burte.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Titre anglais : Experiment a consultation process: A key for more efficient environmental policies? An innovating multi-stakeholders approach in central Tunisia

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : La Tunisie cherche à réorienter ses politiques d'Aménagement et de conservation des eaux et des sols (ACES) afin qu'elles gagnent en efficacité, en s'appuyant sur des démarches participatives innovantes. Cette orientation s'inscrit dans des contextes ruraux souvent peu documentés où la dimension environnementale nécessite d'être objectivée. De plus, il existe peu d'espaces de dialogue et de concertation entre les principales catégories d'acteurs des espaces ruraux concernés. Cet article analyse une démarche participative originale conçue pour produire de l'information de qualité en valorisant les savoirs locaux, partager et prendre en compte les perceptions des différents acteurs, et enfin construire des consensus pour contribuer à l'élaboration de politiques d'ACES plus efficaces. L'évaluation mobilise un double dispositif comprenant des observateurs extérieurs et une enquête de satisfaction auprès des participants. Elle s'appuie sur une grille d'évaluation de cette démarche, de ses produits et des effets induits à court terme. La structuration progressive et adaptative de la démarche, les choix des acteurs, des lieux de réalisation des ateliers et le recours à un animateur neutre ont été des facteurs très importants pour satisfaire aux critères d'évaluation de la démarche. Le partage et la prise en compte des informations et des données collectées, mais aussi des expertises et perceptions des différents acteurs, a permis de produire des informations jugées satisfaisantes ou très satisfaisantes par la totalité des participants. Cela a nourri les connaissances de la quasi-totalité des acteurs et a contribué à une dynamique constructive d'apprentissage collectif. L'engagement et la mobilisation des acteurs, en particulier au niveau central, dans cet espace opérationnel de concertation sur les enjeux territoriaux, les pratiques agricoles et les ACES, ont montré une trajectoire d'ouverture vers la décentralisation du pouvoir politique. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : To render policies for water and soil conservation planning (WSCP) more efficient, Tunisia is seeking to reorient them through innovative participatory approaches. Reorientation is taking place in contexts in which data is often lacking, and where the environmental dimension needs to be clearly objectified. Furthermore, very few spaces are available that allow such dialogue between different stakeholders. This paper analyzes an original participatory approach designed to produce quality information and data by exploiting local knowledge and accounting for and sharing the perceptions of the different stakeholders, and finally building a consensus to enable more efficient WSCP policy-making. In addition to a survey of the participants' satisfaction, evaluation called on outside observers, and used an evaluative framework of the process itself, its outcomes and its short-term effects. Sharing and taking into account not only the information and data collected but also the expertise and perception of the different stakeholders made it possible to produce data that all the participants rated as 'satisfactory' to 'very satisfactory'. The participatory process supported the knowledge of all the stakeholders and helped create a constructive dynamics that encouraged group learning. The commitment and the mobilization of the stakeholders, especially at national level, in an operational arena geared towards reaching agreement on territorial stakes, agricultural practices and WSCP, paves the way for the decentralization of political power. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Politique de l'environnement, Conservation de l'eau, Conservation des sols, gestion des ressources naturelles, Approches participatives, Pratique culturale, Connaissance indigène, Aménagement rural, agroécologie

Mots-clés géographiques Agrovoc : Tunisie

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
P10 - Water resources and management

Champ stratégique Cirad : Axe 5 (2014-2018) - Action publique pour le développement

Auteurs et affiliations

  • Braiki Houssem, CIRAD-ES-UMR G-EAU (FRA) - auteur correspondant
  • Burte Julien, CIRAD-ES-UMR G-EAU (TUN) ORCID: 0000-0001-7912-5137
  • Imache Amar, Lisode (FRA)
  • Hassenforder Emeline, IRSTEA (FRA) ORCID: 0000-0003-3873-8871
  • Habaieb Hamadi, INAT (TUN)
  • Bouarfa Sami, IRSTEA (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/586746/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-10-02 ]