Agritrop
Accueil

Second cycle de sélection récurrente du cacaoyer (Theobroma cacao L.) en Côte d'Ivoire : paramètres génétiques chez les deux populations constitutives après treize années d'observation

Second cycle de sélection récurrente du cacaoyer (Theobroma cacao L.) en Côte d'Ivoire : paramètres génétiques chez les deux populations constitutives après treize années d'observation. Tahi G.Mathias, Trebissou Caudou Inago, Guiraud Boguinard Sahin Hono, Ribeyre Fabienne, Lachenaud Philippe, Pokou N. Desiré, N'Guessan Kouadio Florent, Walet P.N., Aka Aka Romain, Coulibaly Klotioloma, Kébé Boubacar Ismaël, Assi M.E., Koné B., Kassin Koffi Emmanuel, Cilas Christian. 2017. In : Booklet of abstracts of the first International Symposium on Cocoa Research ISCR 2017. ICCO. Lima : ICCO, Résumé, 31-32.

International Symposium on Cocoa Research – ISCR 2017 : Promoting Advances in Research to Enhance the Profitability of Cocoa Farming. 1, Lima, Pérou, 13 Novembre 2017/17 Novembre 2017.
[img]
Prévisualisation
Version publiée - Français
Utilisation soumise à autorisation de l'auteur ou du Cirad.
ID586797.pdf

Télécharger (403kB) | Prévisualisation

Communication sans actes

Résumé : L'amélioration génétique du cacaoyer en Côte d'Ivoire est basée sur un schéma de sélection récurrente et réciproque ayant comme critères de sélection, la production, le rapport production / vigueur, la résistance à Phytophthora et aux mirides, et la qualité technologique. Les deux populations de base sont constituées, d'une part de Forastero Haut-amazoniens (HA) et d'autre part de Forastero Bas-amazoniens (BA) et de Trinitario (T). Le programme est à son deuxième cycle de sélection. Le premier cycle a abouti à la sélection et à la diffusion de cinq croisements d'intérêt agronomique. Pour le second cycle, le choix des géniteurs a été réalisé par une sélection de type " individus/famille ". Les familles ont été sélectionnées sur leurs performances, mais aussi sur la base du comportement des géniteurs du premier cycle. Les individus, dans les familles retenues, ont été sélectionnés sur les mêmes critères que pour les familles, auxquels s'ajoutent deux autres, les dégâts cumulés de mirides et l'appréciation du sélectionneur. Dans chaque population, 40 géniteurs " améliorés " ont été choisis. Un factoriel incomplet 20 x 20 dans lequel, chaque géniteur a été croisé de manière déconnectée avec 4 autres, a ainsi été mis en place en 2000 à la Station de recherche de Divo, pour chaque population. Les arbres dans chaque essai ont été plantés suivant un dispositif en randomisation totale de parcelles mono arbre. Les caractères évalués sont la vigueur, la production, le poids d'une cabosse et le taux de cabosses pourries. Après treize années de collecte de données, les résultats sur les paramètres génétiques (pourcentages d'additivité, aptitudes à la combinaison, corrélations, héritabilités et gains génétiques) sont présentés et discutés. Dans les deux populations, les pourcentages d'additivité dans la variance génétique sont particulièrement élevés (78 à 90 %) pour le poids moyen d'une cabosse et relativement plus faibles (27 à 65 %) pour le rendement et le taux de cabosses pourries. Cela suggère des effets d'additivité importants pour la taille de la cabosse et des effets de dominance accrus pour les deux derniers caractères. Un index de sélection combinant les quatre critères est construit pour améliorer l'efficacité de la sélection. Les listes des croisements et individus prometteurs au sein de chaque population sont fournies pour un taux de sélection de 1 %, dans la perspective de mettre en place des parcelles de validation des performances agronomiques de nouveaux hybrides et clones. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Cocoa genetic improvement in Côte d'Ivoire is based on a recurrent and reciprocal selection pattern based on selection criteria, production, production/vigor ratio, resistance to Phytophthora and mirids, and technological quality. Two basic populations are found - on the one hand of Forastero High-Amazonian (HA) and on the other hand Forastero Low- Amazonian (BA) and Trinitario (T). This program is currently undergoing its second cycle of selection. The first cycle resulted in the selection and dissemination of five breeds of agronomic interest. For the second cycle, the choice of parents was made by selecting individuals/families. The families were selected on their performances, but also on the basis of the behavior of the first cycle parents. The individuals in the selected families were selected on the same criteria as for the families, plus two additional criteria - accumulated damages of mirids and the judgement of the breeder. 40 “improved” parents were selected in each population. An incomplete 20x20 factorial in which each parent was crossed disconnected with 4 others, was thus set up in 2000 at the Divo Research Station, for each population. The trees in each trial were planted in a total randomization device of single tree plots. The traits evaluated are vigor, production, pod weight, and rotten pods. After thirteen years of data collection, results on genetic parameters (additivity percentages, combination abilities, correlations, heritabilities, and genetic gains) are presented and discussed. In both populations, percent additivity in genetic variance is particularly high (78-90%) for average pod weight and relatively lower (27-65%) for yield and rate of rotten pods. The above suggests significant additivity effects for pod size and increased dominance effects for the last two characters. A selection index combining the four criteria is constructed to improve the efficiency of the selection. The lists of crosses and promising individuals within each population are provided for a selection rate of 1%, with a prospective task of setting up plots to validate the agronomic performance of new hybrids and clones. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F30 - Génétique et amélioration des plantes
H01 - Protection des végétaux : considérations générales

Auteurs et affiliations

  • Tahi G.Mathias, CNRA (CIV)
  • Trebissou Caudou Inago, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs : analyse et maîtrise du risque (FRA)
  • Guiraud Boguinard Sahin Hono, CIRAD-BIOS-UMR BGPI (FRA)
  • Ribeyre Fabienne, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs : analyse et maîtrise du risque (FRA)
  • Lachenaud Philippe, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs : analyse et maîtrise du risque (FRA)
  • Pokou N. Desiré, CNRA (CIV)
  • N'Guessan Kouadio Florent, UNA [Université Nangui Abrogoua] (CIV)
  • Walet P.N., CNRA (CIV)
  • Aka Aka Romain, CIRAD-BIOS-UMR BGPI (FRA)
  • Coulibaly Klotioloma, CNRA (CIV)
  • Kébé Boubacar Ismaël, CNRA (CIV)
  • Assi M.E., CNRA (CIV)
  • Koné B.
  • Kassin Koffi Emmanuel, CNRA (CIV)
  • Cilas Christian, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs : analyse et maîtrise du risque (FRA)

Source : Cirad-Agritrop

Accès réservé

Voir la notice Voir la notice

[ Page générée et mise en cache le 2018-03-03 ]