Agritrop
Home

Les lignées hybrides issues du croisement entre Gossypium hirsutum L. et G. barbadense L. II - Les facteurs induisant des anomalies de fertilité

Schwendiman Jacques. 1974. Les lignées hybrides issues du croisement entre Gossypium hirsutum L. et G. barbadense L. II - Les facteurs induisant des anomalies de fertilité. Coton et Fibres Tropicales, 29 (3) : pp. 289-295.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID587402.pdf

Télécharger (821kB) | Preview

Abstract : Les analyses du contenu des capsules obtenues selon diverses modalités de pollinisation ont permis de mettre en évidence plusieurs mécanismes importants qui agissent pour amoindrir la fertilité des lignées hybrides stabilisées à partir du croisement entre Gossypiurn hirsutum et G. barbadense. On a montré que le taux d'utilisation de leurs ovules est généralement inférieur à celui des variétés d'origine et qu'il s'ensuit une étroite corrélation avec le rendement. L'avortement des ovules est la conséquence de divers mécanismes qui, entraînent des échecs à la fécondation. Il s'agit essentiellement d'un apport pollinique insuffisant pouvant en premier lieu être dû à des particularités morphologiques ou à des caractères génétiques. Mais, même en établissant artificiellement un régime de surpollinisation, la fertilité n'est pas restaurée pour autant de par l'intervention, dans le stigmate et dans le style de cribles polliniques agissant à différents niveaux selon le type de pollen utilisé. Le degré d'efficacité de ces cribles est en étroite relation avec le génotype de la lignée femelle, et il dépend ensuite de la quantité et de la nature du pollen. Le meilleur niveau d'utilisation des ovules est toutefois atteint en utilisant le pollen propre à la lignée qui sert comme parent femelle. Cette préférence semble une situation commune aux croisements interspécifiques de cotonnier. C'est de l'apport pollinique trop restreint en autofécondation que provient l'apparente supériorité de la fécondation libre. Un bref inventaire de nos connaissances actuelles sur les problèmes de barrages chez Gossypium termine la discussion des résultats.

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
F63 - Plant physiology - Reproduction

Auteurs et affiliations

  • Schwendiman Jacques

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/587402/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]