Agritrop
Home

Surveillance automatisée de sources non-officielles pour la veille sanitaire internationale : évaluation rétrospective sur la fièvre aphteuse en Afrique

Valentin Sarah, Lancelot Renaud, Roche Mathieu. 2018. Surveillance automatisée de sources non-officielles pour la veille sanitaire internationale : évaluation rétrospective sur la fièvre aphteuse en Afrique. . Montpellier : LIRIMA-CIRAD-ES-UMR TETIS, Résumé, 1 p. LIRIMA Workshop "Agriculture numérique en Afrique", Montpellier, France, 4 April 2018/4 April 2018.

Paper without proceedings
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
lirima_text.pdf

Télécharger (78kB) | Request a copy
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
lirima_2018_04.pdf

Télécharger (1MB) | Request a copy

Matériel d'accompagnement : 1 diaporama (15 vues)

Abstract : La veille sanitaire en santé animale repose traditionnellement sur les données issues de sources officielles de notification telles que l'OIE (Office International des Epizooties) ou la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture). Ces sources produisent une information vérifiée et structurée, mais sont sujettes à des délais de communication parfois importants. De plus, certains événements sanitaires ne sont pas officiellement déclarés. Ainsi, ces dernières années, les sources dites "nonofficielles" (réseaux sociaux, médias électroniques, etc.) sont l'objet d'un intérêt croissant. Afin d'appuyer le travail de la Veille Sanitaire Internationale (VSI), un outil de surveillance des articles publiés sur le web, PADI¬web (Platform for Automated extraction of animal Disease Information from the web), a ainsi été créé. Cet outil permet (1) d'aspirer quotidiennement des articles relatifs à des maladies d'intérêt (2) de classer ces articles vis¬ à ¬vis de leur pertinence (3) d'en extraire des indicateurs épidémiologique (maladie, hôtes, localisations, dates, symptômes) grâce à un module d'extraction d'information. Une première évaluation rétrospective de l'outil a été réalisée par un cas d'étude portant sur la surveillance de la fièvre aphteuse sur le continent africain. Les résultats obtenus ont montré (1) une sensibilité très variable de PADI¬web par rapport à la détection de foyers rapportés par les sources officielles (2) des délais de détection jusqu'à13 jours avant les sources officielles (3) le recueil d'informations qualitatives d'intérêt (mesures de lutte, de prévention, etc. (4) la détection d'événements non spécifiques (autre maladie que la maladie surveillée). Cette étude nous a permis d'identifier de potentiel verrous et perspectives d'amélioration de l'outil (passage à l'aspect multilingue, résolution des ambiguïtés spatiales) et de l'utilisation de ses sorties (combinaison des indicateurs et sources entre eux pour produire des informations pertinentes).

Auteurs et affiliations

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/587790/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]