Agritrop
Home

Biologie du développement des hémi-épiphytes ligneux. Le cas de quelques espèces d'Amérique du Sud

Prosperi Maria-Juliana. 1998. Biologie du développement des hémi-épiphytes ligneux. Le cas de quelques espèces d'Amérique du Sud. Montpellier : Université Montpellier 2, 314 p. Thèse doctorat : Biologie des organismes et des populations : Université Montpellier 2

Thesis
[img]
Preview
Post-print version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
These_Prosperi.pdf

Télécharger (123MB) | Preview

Titre anglais : Life history of woody hemi-epiphytes. The case of some South American species

Encadrement : Edelin, Claude

Abstract : Par une approche architecturale, cette étude explore les modalités de croissance des hémi-épiphytes ligneux d'Amérique du Sud -Guyane et Venezuela-, appartenant à 4 genres : Ficus (Moraceae), Coussapoa (Cecropiaceae), Clusia (Clusiaceae) et Blaloea (Melastomaceae). L'étude comporte d'une part, l'analyse de leur répartition en forêt primaire et d'autre part une description architecturale, de la germination jusqu'au stade adulte, de l'appareil caulinaire et du système racinaire aérien, de dix espèces les plus représentatives des hémi -épiphytes, en portant une attention particulière aux processus réitératifs. Les hémi-épiphytes présentent une tendance générale à la faible différenciation morphologique des axes qui s'oppose à une différenciation fonctionnelle marquée en ce qui concerne les sites d'apparition des racines adventives. Une autre originalité concerne le remplacement précoce du système racinaire primaire, et la présence d'une zone basale de la tige fortement renflée qui pourrait contribuer à l'émission des racines adventives pendant les phases d'installation. L'auteur montre le rôle de la réitération caulinaire et racinaire dans l'édification de la plante, et dans ses relations spatiales avec la cime de l'arbre hôte. Les modalités réitératives conduisent à la formation de différents formes de croissance: arborescente, buissonnante et lianescente, permettant aux hémi-épiphytes d'occuper différemment l'espace aérien. La survie de l'organisme dans la canopée, est résolue par la réitération différée -drageonnement, marcottage- qui permet à la plante de se maintenir et de se propager végétativement, notamment en cas de stress. Plusieurs aspects des hémi-épiphytes -architecture stéréotypée, mode de reproduction, diversité de niches écologiques- ont permis de dresser un parallèle avec les plantes pionnières. Quelques réflexions sont émises par rapport au concept classique du type biologique et à la valeur sélective de la réitération dans l'évolution des angiospermes vers l'hémi-épiphytisme.

Résumé (autre langue) : Using an architectural approach this study explores the vegetative development of the following woody hemi-epiphytes from South America (French Guiana and Venezuela) : Ficus (Moraceae), Coussapoa (Cecropiaceae), Clusia (Clusiaceae) and Blaloea (Melastomaceae). The study is divided into two major parts, the first pertains to the analysis of hemi-epiphyte repartition in primary rain forest and the second, and longest, provides an architectural description of the shoot and aerial root system, from seed germination to adult plant, of 10 representative species. Particular attention is paid to reiterative processes in the elaboration of the plant body. Hemi-epiphytes exhibit a tendency to weak morphological differentiation of axe s, however, this is compensated by a great capacity to differentiate roots most anywhere on the plant. Another novelty is the precocious replacement of the primary root system by the adventitious one and the presence in the seedling of a special inflated basal zone, that can contribute to the adventitious root system of the juvenile plant. In hemi-epiphytes the greatest expression of vegetative development is by means of reiteration, both in the shoot and root. Reiterative options allow the expression of three different plant forms: arborescent, shruby and lianescent. Hemi-epiphytes exhibit ail known reiterative modes and, not surprisingly, express several forms of propagation -suckering, layering-. Several characteristics of hemi-epiphytes such as mode of growth, mode of reproduction, habitat preferences, etc. find parallels in pioneer plant species, and some comments are made regarding this. The fact that hemi-epiphytes have recourse to these different options is vital to their success bath within a single generation and over evolutionary time. Finally the classical concept of life form and the selective value of reiteration in the evolution of the hemi-epiphytes habit is reconsidered.

Mots-clés géographiques Agrovoc : Guyane française, Venezuela (République bolivarienne du)

Mots-clés libres : Architecture végétale, Hémi-épiphyte, Canopée, Forêt tropicale humide, Types biologiques, Propagation végétative, Plantes pionnières, Evolution, Ficus, Coussapoa, Clusia, Blakea, Guyane française, Vénézuéla

Classification Agris : F40 - Plant ecology
F02 - Plant propagation
K01 - Forestry - General aspects

Auteurs et affiliations

  • Prosperi Maria-Juliana, UM2 (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/588176/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]