Agritrop
Home

Rapport de mission dans le cadre de l'étude de faisabilité portant sur le projet de lutte contre la prolifération de la plante invasive Marabú (Dichrostachys cinerea) à Cuba. En vue de finaliser, avec les partenaires cubains du GAF, de l'INAF et de GEOCUBA, les travaux d'inventaire et de cartographie du Marabú dans les provinces de Camagüey et de Granma.

Gond Valéry, Peltier Régis. 2018. Rapport de mission dans le cadre de l'étude de faisabilité portant sur le projet de lutte contre la prolifération de la plante invasive Marabú (Dichrostachys cinerea) à Cuba. En vue de finaliser, avec les partenaires cubains du GAF, de l'INAF et de GEOCUBA, les travaux d'inventaire et de cartographie du Marabú dans les provinces de Camagüey et de Granma.. Montpellier : CIRAD, 21 p.

Appraisal report
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Rapport de mission dans le cadre du projet Fasep Marabú-septembre 2018-avec photos.pdf

Télécharger (3MB) | Request a copy

Abstract : La mission entre dans l'étude de faisabilité des investissements étrangers pour la construction d'usines de production de charbon à Cuba. Dans cette étude, le Cirad doit contribuer à l'évaluation de la part de biomasse de Marabú (Dichrostachys cinerea) qui peut être transformée en charbon, ou broyée pour la production d'énergie, et qui se trouve à proximité des emplacements possibles des usines. Ce travail devait initialement être réalisé sur une courte période (de janvier à juin 2018) et avec des moyens très limités (missions du Cirad et budget terrain du Gaf, Inaf et GeoCuba). En janvier 2018, nous avions proposé une méthode rapide, aussi fiable que possible. Il s'agissait de réaliser une cartographie avec des images satellites européennes gratuites (Sentinel type 1 et 2) et des inventaires de terrain allégés. Afin de former les équipes locales de Geocuba, les spécialistes de la télédétection avaient effectué des relevés de terrain (21 à Minas et 30 à Manzanillo). Les spécialistes des inventaires forestiers, quant à eux, avaient testé avec l'équipe GAF-INAF de Camagüey et celle de Bayamo, une méthode simplifiée pour l'inventaire, en utilisant des parcelles de 5x5m. Par ailleurs, ils avaient établi une équation allométrique robuste, permettant, à partir du diamètre à la base d'un Marabú, d'estimer le volume de la partie de l'arbre réellement carbonisable, pour la fabrication de charbon de bois ou de charbon activé, avec la technique Bordet (billons de 40 cm de long, avec l'extrémité la plus grosse de plus de 5 cm de diamètre). Début septembre 2018, le Gaf avait fait parvenir au Cirad un fichier Excel comprenant les données d'inventaire de 108 parcelles dans la municipalité de Minas (Camagüey) et 40 parcelles dans la province de Granma. Malheureusement ces parcelles contenaient très peu de gros Marabú carbonisables, en outre, le positionnement GPS du centre de la parcelle était imprécis. Quant à Geocuba, à cette date, il n'avait pas fait parvenir de relevés géographiques, n'ayant pas reçu de moyens de fonctionnement de la part du projet. Il a donc été nécessaire de consacrer la présente mission, effectuée par Régis Peltier et Valéry Gond du 10 au 21 septembre 2018, au relevé du plus grand nombre possible de points GPS, en particulier dans les zones de Marabú de gros diamètre, de plantations, de forêts naturelles et de peuplements mélangés Marabú / autres espèces en sur-étage. Il a été ainsi possible de présenter aux partenaires locaux (GAF, INAF et GeoCuba) les résultats intermédiaires de la classification réalisée avec l'image Sentinel-2 (2017) et des relevés de terrain effectués en janvier, complétés par des données du GAF (août 2018). Nous avons pu prendre 120 nouveaux points d'échantillonnage. Grâce à ces relevés nous avons maintenant une base de données terrain permettant de reconstituer le gradient des différents types de formations ligneuses. Avec ces informations une nouvelle classification va être réalisée afin de pouvoir fournir pour fin octobre 2018 une carte des deux sites (Minas et Manzanillo). Ces cartes représenteront la répartition spatiale des différents types de formations végétales (Marabú et autres formations ligneuses). Mises en lien avec les valeurs de biomasse obtenues par Régis Peltier et Emilien Dubiez en janvier, nous allons proposer des cartes du potentiel ligneux et donc de carbonisation sur chacun des sites. Ces cartes termineront notre action sur ce projet FASEP. Elles permettront aussi de partir sur des bases techniques de cartographie et d'inventaires forestiers, sûres et maîtrisées, pour le nouveau projet LAIF de l'Union Européenne. Nous sommes revenus de La Havane en compagnie de Mme Yuly Alvares-Garcia (de GeoCuba) qui bénéficie d'une bourse du Cirad pour venir 3 semaines à Montpellier, campus de Baillarguet, afin de développer ses connaissances sur le traitement des données européennes des satellites Sentinel en s'appuyant sur l'exemple de la réalisation des cartes d'occupation du sol des régions de Camagüey et de Granma..

Mots-clés libres : Dichrostachys cinerea, Cuba, Charbon de bois, Télédétection, Inventaire biomasse

Auteurs et affiliations

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/589259/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]