Agritrop
Home

Gestion de pâturages par utilisation combinée d'un modèle de prédiction du rendement fourrager et de la télédétection : cas de la station de recherche de Kianjasoa, Madagascar

Razafinarivo Tsirinirina Donnah, Rahetlah Volatsara Baholy, Rakotozandriny Jean de Neupomuscène, Salgado Paulo, Rakotomanana Olga Rachel, Artus Helène, Le Mezo Lionel. 2016. Gestion de pâturages par utilisation combinée d'un modèle de prédiction du rendement fourrager et de la télédétection : cas de la station de recherche de Kianjasoa, Madagascar. Bulletin de l'académie Malgache, 96 (1) : pp. 107-114.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue sans comité de lecture
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Razafinarivo et al 2016.pdf

Télécharger (983kB) | Request a copy

Abstract : La croissance démographique a un impact sur le développement de l'élevage bovin à Madagascar du fait de l'augmentation de la demande en viande bovine et de la réduction des surfaces des parcours fourragers. Face à cette situation, un système de gestion de pâturages est nécessaire afin d'améliorer la disponibilité fourragère et d'adapter l'offre alimentaire aux besoins des animaux. Dans cette étude, l'utilisation d'un modèle de prédiction du rendement fourrager, et de la télédétection serviront de base de raisonnement pour créer le système de gestion. Pour se faire, le rendement fourrager du Brachiaria brizantha a été enregistré tous les 15 jours sur des placettes de 1,0 m² en parallèle avec l'acquisition d'images satellites SPOT 5. Puis, un modèle de prédiction du rendement fourrager a été élaboré par la corrélation de la production de Brachiaria, mesurée sur le terrain et l'indice de végétation NDVI obtenu à partir des images satellites. Le résultat de la régression non linéaire entre ces paramètres a donné un coefficient de corrélation (R²) de 0,64. Ainsi, il a été possible de prédire la production de biomasse de cette espèce fourragère à partir d'une image satellite. Le modèle apparié à deux images satellites, prises le 29 avril et le 6 juin 2013, a été par la suite utilisé pour construire une carte de disponibilité fourragère des différentes parcelles de pâturage de la station de recherche à Kianjasoa. D'après les informations des cartes, les quantités de matière sèche (MS) dans la station répartie sur les 95,54ha de pâturage sont de 321 et 257 tonnes de MS le 29 avril et le 6 juin, respectivement. Le nombre d'animaux pouvant être alimentés durant ces dates ainsi que la capacité de charge annuel ont été calculés. La disponibilité annuelle de fourrage dans la station (659,22 t de MS) dépasse largement les besoins annuels du troupeau de bovins (287,43 t de MS). À partir de ces évaluations, des recommandations ont été proposées comme la mise en place d'un système de conservation des fourrages pour subvenir au besoin durant les périodes déficitaires, ou la vente du surplus fourrager à d'autres fins pour valoriser la production de la station.

Résumé (autre langue) : The growth of population affects the development of cattle husbandry in Madagascaras the demand in beef increases and the forage production areas are reduced. In view of this situation, a system of pasture management is required to improve the forage availability and to match the food demand to the animalneed. In this study, the use of a prediction model of the forage yield, and aremote sensing technique comeas a basic argument to conduct a system of forage management. To do so, the yields of Brachiaria brizantha grown on small planks of 1,0 m² were recorded and analysed in linewith images obtained fromthe SPOT 5satellite every 15 days. A model of forage yield predictionwas then constructed in correlation with the production of Brachiaria, measured on the fieldand the vegetation index (NDVI) obtained from satelliteimagery. The calculation of the linear regressionbetween these parameters has given a correlation coefficient (R²) of 0,64. Thus,the biomass production using satellite imagery can be predicted for thisparticular forage species. A modelthat combinetwo satellitepictures, taken on April 29 and on June 6, 2013, was then used to draw a forage availability map of variousgrasslands at the Agricultural Research station of Kianjasoa. According to the information read onthe map, the amount of Dried matters (DM) of the station stretching along 95,54ha of grasslands arerespectively of 321 and 257 tons on April 29 and on June 6.The number of animals that could be fed between these periods as well as theyearly forage yields were calculated.The forageavailability ofthe station (659,22 t of DM) has widely outpasted thequantityrequired to feed the herds (287,43 t of DM). From these assessments, recommandations were suggested to establish a sytstem of fodder preservationto supply need during shortage periods, or in order tosellexcess or for any other purposeto value up the production of the station.

Mots-clés Agrovoc : Élevage, Pâturages, Bovin, Capacité de charge, Télédétection, Cartographie de l' utilisation des terres

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Mots-clés libres : Bovin, Brachiaria, Capacité de charge, Cartographie, NDVI

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
L02 - Animal feeding
U40 - Surveying methods

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Razafinarivo Tsirinirina Donnah, Université d'Antananarivo (MDG)
  • Rahetlah Volatsara Baholy, Université d'Antananarivo (MDG)
  • Rakotozandriny Jean de Neupomuscène, Université d'Antananarivo (MDG)
  • Salgado Paulo, CIRAD-ES-UMR SELMET (MDG)
  • Rakotomanana Olga Rachel
  • Artus Helène
  • Le Mezo Lionel, CIRAD-PERSYST-UPR AIDA (REU)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/590746/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]