Agritrop
Home

Problématique des plantes envahissantes au sud du Togo (Afrique de l'Ouest) : apport de l'analyse systémique paysagère et de la télédétection

Akodewou Amah, Oszwald Johan, Akpavi Sêmihinva, Gazull Laurent, Akpagana Koffi, Gond Valéry. 2019. Problématique des plantes envahissantes au sud du Togo (Afrique de l'Ouest) : apport de l'analyse systémique paysagère et de la télédétection. Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement, 23 (2) : pp. 88-103.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Version Online first - Français
License Licence Creative Commons.
BASE_Adokewou_2019.pdf

Télécharger (1MB) | Preview
[img]
Preview
Published version - Anglais
License Licence Creative Commons.
v.gond.pdf

Télécharger (8MB) | Preview

Titre anglais : The issue of invasive plants in Togo (West Africa): Contribution of landscape systemic analysis and remote sensing

Quartile : Q2, Sujet : AGRONOMY / Quartile : Q4, Sujet : ENVIRONMENTAL SCIENCES

Abstract : Description du sujet. Les plantes envahissantes constituent une menace majeure pour les habitats naturels, l'agriculture et la santé dans le monde. Les utilisations du sol sont connues comme étant liées aux invasions végétales. Malgré les mutations d'occupation du sol très rapides et particulièrement autour des aires protégées au Togo, la diversité et l'abondance des plantes envahissantes en lien avec les utilisations du sol sont très peu documentées. Cette étude, par une analyse systémique et la télédétection, se propose d'investiguer le lien entre les utilisations du sol et la diversité des plantes envahissantes dominantes dans et autour de l'Aire Protégée Togodo au sud-est du Togo. Objectifs. Cette étude poursuit trois objectifs : réaliser une cartographie de l'occupation du sol de la zone d'étude, recenser les principaux éléments paysagers dans et autour de l'Aire Protégée Togodo et leurs moteurs de changement, et inventorier la diversité des plantes envahissantes dominantes dans ces différents éléments paysagers. Méthode. Une cartographie de l'occupation des sols par approche orientée objet, une typologie des éléments paysagers par une analyse systémique et un inventaire des plantes envahissantes dominantes suivant des transects ont été réalisés. Résultats. Les pratiques agricoles sont les principaux moteurs des utilisations du sol sur le site. Trente espèces de plantes envahissantes ont été recensées. Il ressort que les jachères sont les plus dominées par les plantes envahissantes. Conclusions. L'analyse systémique paysagère et la télédétection constituent des outils opérationnels pour une meilleure compréhension de la problématique des plantes envahissantes dans les écosystèmes anthropisés des savanes et forêts sèches de l'Afrique de l'Ouest.

Résumé (autre langue) : Description of the subject. Invasive plants are a major threat to natural habitats, agriculture and health worldwide. Certain land uses are known to promote plant invasions. Despite the occurrence of rapid land-use mutations, particularly around protected areas in Togo, the diversity and abundance of invasive plants in relation to land use are poorly documented. This prospective study, through systemic analysis and remote sensing, proposed to investigate the land uses and diversity of dominant invasive plants in and around the Togodo Protected Area in southeastern Togo. Objectives. The objectives of this study were: to map the land use of the study area, to identify both the main landscape elements in and around the Togodo Protected Area and their driving forces of change, and to inventory the diversity of dominant invasive plants within these different landscape elements. Method. The following were created: a map of land use via an object-oriented approach, a typology of landscape elements through systemic analyses, and an inventory of dominant invasive plants following transects. Results. Agricultural practices were found to be the main driving forces behind the land use on the site. Thirty species of invasive plants were identified, and fallows were the areas most dominated by invasive plants. Conclusions. Systemic landscape analyses and remote sensing are operational tools that can provide a better understanding of the issue of invasive plants within the anthropogenic ecosystems of the savannahs and dry forests of West Africa.

Mots-clés Agrovoc : Espèce envahissante, Utilisation des terres, Télédétection, Cartographie de l'occupation du sol, Chromolaena odorata, Panicum maximum

Mots-clés géographiques Agrovoc : Togo

Mots-clés complémentaires : Spilanthes costata

Mots-clés libres : Chromolaena odorata, Panicum maximum, Spilanthes costata, Changement d'utilisation des terres, Cartographie de l'occupation du sol, Dahomey gap

Classification Agris : H60 - Weeds and weed control
F40 - Plant ecology
U30 - Research methods

Champ stratégique Cirad : CTS 4 (2019-) - Santé des plantes, des animaux et des écosystèmes

Auteurs et affiliations

  • Akodewou Amah, CIRAD-ES-UPR Forêts et sociétés (FRA)
  • Oszwald Johan, Université de Haute-Bretagne (FRA)
  • Akpavi Sêmihinva, Université de Lomé (TGO)
  • Gazull Laurent, CIRAD-ES-UPR Forêts et sociétés (FRA) ORCID: 0000-0001-9819-6133
  • Akpagana Koffi, Université de Lomé (TGO)
  • Gond Valéry, CIRAD-ES-UPR Forêts et sociétés (FRA) ORCID: 0000-0002-0080-3140

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/591093/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-04-02 ]