Agritrop
Home

La transition agroécologique à l'épreuve des acteurs : de l'analyse des pratiques des agriculteurs à l'aide à la réflexion pour les décideurs politiques. Cas de la production fruitière à La Réunion

Dupré Marie. 2018. La transition agroécologique à l'épreuve des acteurs : de l'analyse des pratiques des agriculteurs à l'aide à la réflexion pour les décideurs politiques. Cas de la production fruitière à La Réunion. Montpellier : Montpellier SupAgro, 208 p. Thèse de doctorat : Ecologie fonctionnelle et sciences agronomiques : Montpellier SupAgro

Thesis
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Thèse Marie Dupré version archivée.pdf

Télécharger (4MB) | Request a copy

Encadrement : Le Gal, Pierre-Yves

Abstract : Les consommateurs demandent aux producteurs de fruits, via leurs achats ou leurs représentants politiques, de réduire les impacts négatifs des pratiques agricoles sur l'environnement et la santé. Les pratiques agroécologiques, mobilisant des processus ou produits naturels, permettent de réduire l'utilisation problématique des produits de synthèse. Mais les agriculteurs font face à des décisions complexes pour organiser la transition agroécologique dans leurs exploitations, souvent diversifiées, et l'accompagnement politique de ces transitions est encore hésitant. Face à ces défis, notre étude s'est intéressée aux processus de transition agroécologique dans les exploitations agrumicoles de La Réunion pour comprendre la diversité de leurs dynamiques et mieux les accompagner via des politiques d'aides. La diversité des transitions agroécologiques au sein de 31 exploitations diversifiées a été analysée dans une première étape. Une typologie d'exploitations a été formalisée, sur laquelle s'est appuyée la deuxième phase de la démarche basée sur la conception d'un outil opérationnel d'évaluation ex-ante des politiques publiques. L'outil ENTICIP (EvaluatioN Territoriale des Interactions entre Consommation, Interventions publiques et Production agricole) est un modèle bioéconomique d'optimisation couplant les échelles exploitation et bassin de production. ENTICIP permet de simuler les choix des agriculteurs et leurs conséquences économiques, environnementales et sociales pour des scénarios exploratoires de politiques d'aides sous divers contextes de marché. De nombreux facteurs internes et externes à l'exploitation interviennent dans l'adoption de pratiques agroécologiques, les principaux étant le circuit de vente, la sensibilité environnementale de l'agriculteur et le rôle économique de la production dans l'exploitation. Au sein des exploitations diversifiées, des interactions entre productions favorisant les pratiques agroécologiques apparaissent : échanges de biomasse et de connaissances, ou mutualisations d'intrants alternatifs. L'étude a mis en évidence quelques trajectoires " en rupture " conduisant rapidement à une forte écologisation, mais la majorité des trajectoires est beaucoup plus progressive, avec parfois des retours en arrière. Les vitesses d'écologisation des productions peuvent être hétérogènes au sein de l'exploitation, permettant notamment de minimiser les risques liés à l'adoption de pratiques agroécologiques. ENTICIP a été appliqué au cas de l'ananas et du tangor à La Réunion (Ananas comosus (L.) Merr. et Citrus reticulata Blanco x Citrus sinensis (L.) Osb.). Des scénarios d'augmentation des aides pour l'Agriculture Biologique (AB) dans un contexte de marché favorable ont permis d'identifier les conditions d'un développement massif de l'AB. Les montants d'aides déclenchant la conversion à l'AB sont variables selon la production et le type d'exploitation, en fonction de leurs conditions bioclimatiques et de leurs circuits de vente. Plus les produits conventionnels sont bien valorisés, comme sur le marché export, plus le montant d'aides nécessaire pour passer à l'AB est élevé. Ces scénarios ont été présentés à des décideurs politiques réunionnais, avec qui le modèle a été utilisé de manière participative. La démarche permet de rassembler des connaissances sur le fonctionnement des systèmes productifs et de proposer des pistes d'améliorations pour les politiques agricoles à visée environnementale. Ce travail devrait contribuer à renforcer le partenariat chercheurs-décideur politiques initié à La Réunion, afin de doter les acteurs locaux d'outils pour d'organiser la transition agroécologique de leur territoire. Dans cette perspective, les efforts de recherche pourraient s'orienter vers le développement d'un dispositif multi-échelles et interdisciplinaire autour de l'analyse et de l'accompagnement des changements des agriculteurs.

Résumé (autre langue) : Through their purchase choices and political representatives, consumers are putting an increasing pressure on fruit growers to reduce the negative environmental and sanitary impacts of their agricultural practices. Agroecological practices enhancing natural processes can help reducing synthetic inputs use. However, proceeding to an agroecological transition is a complex management challenge for farmers who often combine diverse activities. Moreover, policy support for agroecological transitions remains to be improved. In this context, our study focused on agroecological transition processes in diversified citrus farms in La Réunion Island in order to understand the diversity of their dynamics and improve their support through public incentives. The first step of the study aimed at describing and explaining the diversity of agroecological transitions on 31 diversified farms. A farm typology sorting this diversity was built in order to be communicated to policy makers. The second step used this diagnosis to design an ex-ante evaluation tool of public policies linked to fluctuating market at the productive system scale. The tool, named ENTICIP (Territorial Evaluation of Interactions between Consumption, Public grants and agricultural Production), is a bioeconomic optimization model combining farm and productive system scales. ENTICIP can run exploratory scenarios of policies supporting agroecological transition under various market conditions. It estimates farmers' choices and economic, environmental and social consequences at the productive system scale. Agroecological practices adoption depended on numerous internal and external factors at farm scale, the most significant being the marketing channel, the farmer eco-friendliness and the economic role of the production for the farm. Beneficial interactions for agroecology occurred within diversified farms, such as synergetic exchanges of biomass and knowledge, or alternative input and equipment sharing. Some cases of radical trajectories leading rapidly to a strong ecologization level were identified, but most of the trajectories were really progressive, eventually with back steps. The ecologization speeds differed depending on productions in diversified farms. This process helped minimizing risks induced while adopting agroecological practices. Based on this knowledge ENTICIP was used on the cases of pineapple (Ananas comosus (L.) Merr) and tangor (Citrus reticulata Blanco x Citrus sinensis (L.) Osb.) productive systems in La Réunion. Conditions for a massive development of organic farming were explored in scenarios with increased organic farming subsidies and favorable organic market context. Subsidies rates to trigger organic conversion are variable regarding the kind of production and the farm type, according to their bioclimatic conditions and their marketing channels. Moving to organic production required the highest amounts of subsidies when high prices for conventional products were available, such as in export markets. Local policy makers were presented these scenarios and involved in a participatory process to use the model and evaluate the results of scenarios. The research process enabled to gather knowledge on productive systems functioning, and to suggest orientations to improve agricultural policies with an environmental perspective. Prospects could be to strengthen the partnership between policy makers and scientists in La Réunion, to provide local stakeholders with tools to manage the agroecological transition in their territory. Research efforts could target the development of a multi-scale and interdisciplinary program on the issue of farmers' changes.

Mots-clés Agrovoc : agroécologie, Culture fruitière, Prise de décision, Politique agricole, Agriculture biologique, Ananas comosus, Citrus reticulata, Citrus sinensis

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems
E16 - Production economics

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Dupré Marie, CIRAD-PERSYST-UPR HortSys (REU)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/591442/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]