Agritrop
Home

Banque de graines du sol et déterminants de la germination du tali, Erythrophleum suaveolens (Guill. & Perr.) Brenan

Douh Chauvelin, Gorel Anaïs-Pasiphaé, Daïnou Kasso, Fonteyn Davy, Bustillo Vazquez Esther, Obsomer Louise, Bourdouxhe Axel, Morin-Rivat Julie, Forni Eric, Gourlet-Fleury Sylvie, Loumeto Jean Joël, Doucet Jean-Louis. 2019. Banque de graines du sol et déterminants de la germination du tali, Erythrophleum suaveolens (Guill. & Perr.) Brenan. Bois et Forêts des Tropiques, 338 : pp. 43-55.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
31681-33833-1-PB.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Titre anglais : Soil seed bank and determinants of Tali seeding, Erythrophleum suaveolens (Guill. & Perr.) Brenan / Titre espagnol : Banco de semillas del suelo y determinantes de la germinación del tali, Erythrophleum suaveolens (Guill. & Perr.) Brenan

Quartile : Q4, Sujet : FORESTRY

Abstract : Cette étude évalue l'abondance des graines d'Erythrophleum suaveolens dans la banque de semences du sol des forêts denses humides d'Afrique centrale. Les travaux ont été menés au Nord-Congo dans deux types forestiers : la forêt à Celtis sur des sols argilo-sableux à sablo-argileux et la forêt à Manilkara sur des sols sableux. Les tiges d'E. suaveolens (dhp ≥ 10 cm) ont été inventoriées dans deux blocs de 400 ha, et les structures diamétriques de leurs populations ont été comparées. En outre, 80 fosses (2 x 40 fosses par type de forêt) ont été creusées au pied de 20 arbres (10 par forêt), sur trois couches contiguës de 10 cm chacune, soit à une profondeur totale de 30 cm, et l'abondance des graines dans la banque de semences du sol a été évaluée. La dormance des graines récoltées a été testée par des essais de germination après traitement au H2SO4 et cinq graines prélevées jusqu'à une profondeur de 20 cm dans la forêt à Celtis ont été utilisées pour estimer leur âge par spectroscopie de masse par accélérateur (AMS). Dans les deux types forestiers, les structures diamétriques présentent une distribution gaussienne, illustrant un déficit de régénération. Alors que les densités de tiges (dhp ≥ 10 cm) sont proches, avec 0,85 et 1,05 tige/ha respectivement, dans la forêt à Celtis et la forêt à Manilkara. Les densités de graines sont significativement plus élevées dans la forêt à Celtis (8,55 graines/m2) que dans la forêt à Manilkara (0,15 graine/m2). Le pourcentage maximum de germination obtenu était de 19,1 % pour des graines n'ayant subi aucun traitement. Les lots traités à l'acide ont présenté de moindres taux de germination. Ces graines semblent pouvoir se conserver une dizaine d'années au moins dans la banque du sol. Les facteurs pouvant influencer les variations de densité des graines sont discutés et des recommandations sylvicoles sont formulées.

Résumé (autre langue) : This study assesses the abundance of Erythrophleum suaveolens seeds in the soil bank of central African moist forests. The work was carried out in two types of forests in northern Congo: the Celtis forest, growing on clay-sandy to sandy- clay soils and the Manilkara forest, growing on sandy soils. E. suaveolens stems (dbh ≥10 cm) were counted in two 400 ha plots, and the diametric structures of the stands were compared. To assess seed abundance in the soil bank, 80 pits (2 x 40 pits per forest type) were then dug at the foot of 20 trees (10 per forest), removing three contiguous layers of 10 cm each, i.e. to a total depth of 30 cm. Dormancy of the seeds collected was tested by germination trials after treatment with H2SO4. Five seeds taken in the Celtis forest down to a depth of 20 cm were used to estimate their age by Accelerator Mass Spectroscopy (AMS). The comparison of diametric structures indicates a higher proportion of small diameter stems in the Celtis forest. While stem densities (dbh ≥10 cm) were similar in the Celtis and Manilkara forests at 0.85 and 1.05 stems/ha respectively, seed densities were significantly higher in the Celtis forest (8.55 seeds/m2) than in the Manilkara forest (0.15 seed/m2). The maximum percentage of germination obtained was 19.1% for seeds having undergone no treatment. Germination rates in the acid-treated batches were lower. These seeds could remain intact in the soil bank for ten years. The factors that could influence seed density variations are discussed and silvicultural recommendations are formulated.

Mots-clés Agrovoc : Forêt tropicale humide, Germination des graines

Mots-clés géographiques Agrovoc : République démocratique du Congo

Mots-clés complémentaires : Erythrophleum suaveolens

Mots-clés libres : Erythrophleum suaveolens, Type de forêt, Densité, Banque de graines du sol, Germination, Forêt dense humide, Afrique centrale

Classification Agris : K01 - Forestry - General aspects
K10 - Forestry production
F03 - Seed production and processing

Champ stratégique Cirad : CTS 1 (2019-) - Biodiversité

Auteurs et affiliations

  • Douh Chauvelin, GxABT (BEL) - auteur correspondant
  • Gorel Anaïs-Pasiphaé, AgroParisTech (FRA)
  • Daïnou Kasso, FUSAGx (BEL)
  • Fonteyn Davy, Université de Liège (BEL)
  • Bustillo Vazquez Esther, GxABT (BEL)
  • Obsomer Louise, Université de Liège (BEL)
  • Bourdouxhe Axel, Université de Liège (BEL)
  • Morin-Rivat Julie, Université de Liège (BEL)
  • Forni Eric, CIRAD-ES-UPR Forêts et sociétés (COG)
  • Gourlet-Fleury Sylvie, CIRAD-ES-UPR Forêts et sociétés (FRA) ORCID: 0000-0002-1136-4307
  • Loumeto Jean Joël, Université Marien Ngouabi (COG)
  • Doucet Jean-Louis, FUSAGx (BEL)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/591612/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-03-01 ]