Agritrop
Home

D²BIOFRUITS - Développement de méthodologies d'évaluation des pertes post-récolte et étude de l'efficacité de procédés compatibles avec l'agriculture biologique pour désinfecter et désinsectiser les fruits

Lurol Sébastien, Vernin X., Bébin A., Husson Ph., Baros C., Brachet M.L., Chillet Marc, Brabet Catherine, Charles Florence. 2019. D²BIOFRUITS - Développement de méthodologies d'évaluation des pertes post-récolte et étude de l'efficacité de procédés compatibles avec l'agriculture biologique pour désinfecter et désinsectiser les fruits. Innovations Agronomiques, 71 : pp. 225-245.

Journal article ; Article de synthèse ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
Vol71-16-Lurol et al Innovatione agronomiques.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Titre anglais : Development of post-harvest methodologies to assess fruit losses and study of the effectiveness of organic farming compatible processes to disinfect and disinfest fruit(D²BIOFRUITS)

Abstract : Les recherches menées dans le cadre du projet D²BIOFRUITS ont porté sur quatre espèces de fruits jugées sensibles aux pertes : la pêche, la mangue, la châtaigne et le raisin de table. Dans une première action, des méthodologies de quantification et d'évaluation des causes de pertes dans la filière fruits et légumes frais ont été développés grâce à des diagnostics d'entreprises et l'identification des processus clés. Une méthode d'identification des maladies de la châtaigne et un outil pour anticiper les pertes pour le raisin de table ont également été mis au point. Les autres travaux ont porté sur l'évaluation de méthodes physiques (traitements thermiques, atmosphère contrôlée, anoxie, UV-C) ou faisant appel à des produits de biocontrôle (levure antagoniste et huiles essentielles). Les méthodes physiques se sont révélées être les plus efficaces pour lutter contre le développement des pourritures ou détruire d'éventuels insectes à l'intérieur des fruits et certaines peuvent être rapidement transférées à grandeéchelle. L'application de la levure antagoniste Metschnikowia fructicolaou d'huiles essentielles a montré une efficacité in vitro sur les champignons responsables des pourritures des fruits mais cette efficacité n'a pas été confirmée lors d'une application sur fruits après récolte.

Résumé (autre langue) : Research carried out in the D²BIOFRUITS project focussed on four fruit species considered susceptible to losses: peach, mango, chestnut and table grapes. First, tools for quantifying and evaluating the factors causing losses in the fresh fruit and vegetable sector weredeveloped through company diagnostics and identification of key processes. A method to identify chestnut diseases and a tool to anticipate losses of table grapes have also been developed. Other research focussed on the evaluation of physical methods (heattreatments, controlled atmosphere, anoxia, UV-C) or using biological control products (antagonistic yeast and essential oils). Physical techniques have been found to be the most effective in controlling the development of rot or killing insects inside thefruit,and some can be quickly transferred on a large scale. The application of the antagonistic yeast Metschnikowia fructicolaor essential oils have shown in vitro efficacy on fungi responsible for fruit rot, but this efficacy has not been validated in post-harvest fruit applications.

Mots-clés Agrovoc : Fruit, Raisin de table, Châtaigne, Mangue, Pêche (fruits), Lutte après récolte, Agriculture biologique

Classification Agris : Q02 - Food processing and preservation
H20 - Plant diseases

Champ stratégique Cirad : CTS 4 (2019-) - Santé des plantes, des animaux et des écosystèmes

Auteurs et affiliations

  • Lurol Sébastien, CTIFL (FRA) - auteur correspondant
  • Vernin X., CTIFL (FRA)
  • Bébin A., CTIFL (FRA)
  • Husson Ph., CTIFL (FRA)
  • Baros C., CTIFL (FRA)
  • Brachet M.L., CTIFL (FRA)
  • Chillet Marc, CIRAD-PERSYST-UMR Qualisud (REU)
  • Brabet Catherine, CIRAD-PERSYST-UMR Qualisud (FRA)
  • Charles Florence, Université d'Avignon et des pays de Vaucluse (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/591625/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-02-22 ]