Agritrop
Home

So close yet so different: Cultural differences among farmers in central Kenya affect their knowledge of sorghum (Sorghum bicolor [L.] Moench) landrace identification

Labeyrie Vanesse, Kamau Joseph Ireri, Dubois Cécile, Perrier Xavier, Leclerc Christian. 2019. So close yet so different: Cultural differences among farmers in central Kenya affect their knowledge of sorghum (Sorghum bicolor [L.] Moench) landrace identification. Economic Botany, 73 (2) : pp. 265-280.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact
[img]
Preview
Post-print version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
Labeyrie_ECBO2019_proof.pdf

Télécharger (584kB) | Preview
[img] Version Online first - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
LabeyrieECBO2019.pdf

Télécharger (1MB) | Request a copy
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
592478.pdf

Télécharger (4MB) | Request a copy

Titre français : Si proches et pourtant si différents : diversité culturelle et identification du sorgho (Sorghum bicolor [L.] Moench) dans la région du mont Kenya

Quartile : Q2, Sujet : PLANT SCIENCES

Abstract : Whether knowledge of landrace identification is shared among farmers in rural societies is a matter of debate in crop diversity research, and the influence of culture on knowledge heterogeneity remains largely misunderstood. This study analyzes the heterogeneity of farmers' knowledge of crop landrace identification, and investigates factors involved in its patterns. It especially explores the effect of cultural differences by comparing how three ethnolinguistic groups identify and name sorghum diversity in the Mount Kenya region. A set of 293 panicles representing sorghum diversity in the study area was presented for identification to 96 farmers randomly selected in the three groups. A subset of 287 panicles was scored for morphological characteristics using 16 qualitative descriptors, and neutral genetic diversity of 170 of them was described using 18 SSR genetic markers. Distance-based analyses were applied to analyze knowledge patterns within and between groups and to describe the structure of sorghum morphological and genetic diversity. Results show that the degree of heterogeneity of knowledge among farmers varies strongly according to both their ethnolinguistic membership and panicle characteristics, despite their high geographic proximity. The effect of farmers' experience of landraces and of pathways for social learning on inter-individual variations of knowledge is discussed.

Résumé (autre langue) : le domaine de l'étude de la diversité cultivée est de savoir si l'identification des variétés locales est consensuelle au sein des sociétés rurales. L'influence des facteurs culturels sur l'hétérogénéité des connaissances reste en effet largement méconnue dans ce domaine. Cet article analyse l'hétérogénéité des connaissances des agriculteurs concernant l'identification des variétés de sorgho cultivées dans une localité de la région du Mont Kenya, et examine l'effet des différences culturelles en comparant comment trois groupes ethnolinguistiques identifient les différents morphotypes de sorgho. Un échantillon de 293 panicules représentant la diversité du sorgho dans la zone d'étude a été présenté pour identification à 96 agricultrices sélectionnées au hasard dans les trois groupes. Les caractéristiques morphologiques d'un sous-ensemble de 287 panicules ont été évaluées à l'aide de 16 descripteurs qualitatifs, et la diversité génétique neutre de 170 d'entre elles a été décrite au moyen de 18 marqueurs génétiques SSR. Des analyses basées sur des mesures de distance ont été utilisées pour analyser l'hétérogénéité des connaissances au sein des groupes et entre eux, et pour décrire la structure de la diversité morphologique et génétique du sorgho. Les résultats montrent que le degré d'hétérogénéité des connaissances des agriculteurs varie fortement selon qu'ils appartiennent ou non aux même groupe ethnolinguistique et ce malgré leur grande proximité géographique, et qu'il varie aussi en fonction des caractéristiques des panicules. Le rôle de l'expérience des agriculteurs concernant les différentes variétés et de l'apprentissage social sont finalement discutés.

Mots-clés Agrovoc : Sorghum bicolor, Éthnobotanique, Biodiversité, Système de culture, Connaissance indigène, Variété

Mots-clés géographiques Agrovoc : Kenya

Mots-clés libres : Local ecological knowledge, Identification, Landraces, Sorghum, Africa, Ethnobotany

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems
F70 - Plant taxonomy and geography
P01 - Nature conservation and land resources
E51 - Rural population

Champ stratégique Cirad : CTS 1 (2019-) - Biodiversité

Auteurs et affiliations

  • Labeyrie Vanesse, CIRAD-ES-UPR GREEN (FRA) - auteur correspondant
  • Kamau Joseph Ireri, KARI (KEN)
  • Dubois Cécile, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (FRA) ORCID: 0000-0002-9167-4080
  • Perrier Xavier, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (FRA) ORCID: 0000-0002-0092-003X
  • Leclerc Christian, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/592478/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-09-30 ]