Agritrop
Home

Effets de l'application de différents fertilisants sur la fertilité des sols, la croissance et le rendement du mil (Pennisetum glaucum (L.) R. Br. dans la Commune de Gandon au Sénégal

Diallo Mariama Dalanda, Diaité Bakary, Diédhiou Papa Madiallacké, Diédhiou Sire, Goalbaye Touroumgaye, Doelsch Emmanuel, Diop Aliou, Guisse Aliou. 2019. Effets de l'application de différents fertilisants sur la fertilité des sols, la croissance et le rendement du mil (Pennisetum glaucum (L.) R. Br. dans la Commune de Gandon au Sénégal. Revue Africaine d'Environnement et d'Agriculture, 2 (2) : pp. 7-15.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
Diallo et al., RAFEA 2019.pdf

Télécharger (698kB) | Preview

Titre anglais : Effects of application of different fertilizers on soil fertility, growth and yield of millet (Pennisetum glaucum (L.) R. Br. in Gandon Commune in Senegal

Abstract : Description du sujet. Au Sénégal, les sols sont généralement de texture sableuse, caractérisés par une faible teneur en éléments nutritifs avec une incidence directe sur les rendements des cultures. Une meilleure option de fertilisation basée sur la disponibilité de la matière organique locale a pour effet d'augmenter la production agricole. Objectifs. L'objectif de cette étude est d'évaluer les effets de l'application de différentes matières organiques (compost, litières de Faidherbia albida A. CHEV. et de Casuarina equisetifolia FORSK.) et minérale (N-P-K 10-10-20 et urée 46%) sur la fertilité du sol, la croissance et le rendement de la variété Souna 3 du mil (Pennisetum glaucum (L.) R. Br.). Méthodes. L'étude a été effectuée à la ferme agricole de l'Université Gaston Berger de Saint Louis au Nord du Sénégal, au cours de la saison pluvieuse de l'année 2016. Le dispositif expérimental utilisé était le plan en blocs aléatoires randomisés avec quatre répétitions et six traitements. Les traitements appliqués sont : T0 (témoin sans apport de fertilisant), T1 (N-P-K 10-10-20 150 kg ha-1 et l'urée 100 kg ha-1), T2 (litière de F. albida 5 t ha-1), T3 (litière de C. equisetifolia 5 t ha-1), T4 (2,5 t ha-1 des litières de F. albida + 2,5 t ha-1 de C. equisetifolia), et T5 (compost à base de résidus végétaux et de déjections animales 10 t ha-1). Résultats. Les résultats obtenus ont montré que le traitement à base de la fertilisation minérale (T1) a significativement influencé la croissance en hauteur (p= 0,056), les biomasses aérienne (p= 0,0281) et racinaire (p= 0,0374) et le rendement en grains du mil (p= 0,0015) comparativement au témoin (T0) au seuil de 5%. Les autres traitements n'ont pas montré d'effets significatifs par rapport au témoin concernant la croissance et le rendement du mil. Le rendement le plus élevé obtenu était de 1656,70±349,20 kg ha-1 (T1). Conclusion. Les études sur l'utilisation de ces matières en grande culture sont nécessaires avant la diffusion de cette technologie en milieux paysans.

Résumé (autre langue) : Description of the subject. In Senegal, soils are generally sandy in texture, characterized by a low nutrient content with a direct impact on crop yields. A better fertilization option based on the availability of local organic matter has the effect of increasing agricultural production. Objectives. The objective of this study is to evaluate the effects of the application of different organic materials (compost, litter of Faidherbia albida A. CHEV and Casuarina equisetifolia FORSK.) and mineral (NPK 10-10- 20 and urea 46 % nitrogen) on soil fertility and growth and yield of Souna 3 variety of millet (Pennisetum glaucum (L.) R. Br.). Methods. The study was conducted at the Gaston Berger University agricultural farm in Saint Louis, northern Senegal, during the rainy season of 2016. The experimental design used was the randomized random block design with four replicates and six treatments. The applied treatments are: T0 (control without fertilizer), T1 (NPK 10- 10-20 150 kg ha-1 and urea 100 kg ha-1), T2 (litter of F. albida 5 t ha-1 ), T3 (litter of C. equisetifolia 5 t ha-1), T4 (2.5 t ha-1 litter of F. albida + 2.5 t ha-1 de C. equisetifolia), and T5 (compost with vegetable residues and animal dung 10 t ha-1). Results. The results obtained showed that mineral fertilization (T1) treatment significantly influenced growth in height (p = 0.056), aerial biomass (p = 0.0281) and root biomass (p = 0.0374) and grain yield of millet (p = 0.0015) compared with the control (T0) at the 5 %. Other treatments did not show significant effects on the control of millet growth and yield. The highest yield obtained was 1656.70 ± 349.20 kg ha-1 (T1). Conclusion. Studies on the use of these materials in the field are necessary before the diffusion of this technology in peasant environments.

Mots-clés Agrovoc : Engrais vert, Déchet d'exploitation forestière, Engrais organique, Rendement des cultures, Pennisetum glaucum, Faidherbia albida, Casuarina equisetifolia

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal

Classification Agris : F04 - Fertilizing
F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

  • Diallo Mariama Dalanda, Université Gaston Berger (SEN) - auteur correspondant
  • Diaité Bakary, Université Gaston Berger (SEN)
  • Diédhiou Papa Madiallacké, Université Gaston Berger (SEN)
  • Diédhiou Sire, Université Assane Seck de Ziguinchor (SEN)
  • Goalbaye Touroumgaye, IUSAES (TCD)
  • Doelsch Emmanuel, CIRAD-PERSYST-UPR Recyclage et risque (FRA) ORCID: 0000-0002-7478-4296
  • Diop Aliou, Université Gaston Berger (SEN)
  • Guisse Aliou, UCAD (SEN)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/593162/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-09-17 ]