Agritrop
Home

Évaluation ex ante de l'irrigation de complément dans un contexte sahélien : couplage d'un modèle biophysique à un modèle économique d'exploitation agricole

Zongo Beteo, Diarra Abdoulaye, Barbier Bruno, Zorom Malicki, Karambiri Harouna, Ouédraogo Souleymane, Toe Patrice, Hamma Yacouba, Dogot Thomas. 2019. Évaluation ex ante de l'irrigation de complément dans un contexte sahélien : couplage d'un modèle biophysique à un modèle économique d'exploitation agricole. Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement, 23 (3) : pp. 174-187.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
2019 Zongo modélisation bioéconomique.pdf

Télécharger (730kB) | Preview

Titre anglais : Ex ante evaluation of supplemental irrigation in a Sahelian context: coupling biophysical and economic models

Quartile : Q2, Sujet : AGRONOMY / Quartile : Q4, Sujet : ENVIRONMENTAL SCIENCES

Abstract : Description du sujet. Dans les pays sahéliens, la répartition spatio-temporelle hautement variable des précipitations demeure une menace pour l'agriculture pluviale, malgré le grand nombre de techniques diffusées pour la conservation des eaux et des sols. Objectifs. Analyser plusieurs stratégies d'irrigation des cultures pluviales et évaluer l'impact probable des mesures économiques incitatives en vue de faciliter l'adoption de l'irrigation de complément à partir des petits bassins individuels de collecte des eaux de ruissellement face aux poches de sècheresse. Méthode. Les stratégies possibles d'irrigation de complément et les simulations des mesures économiques incitatives ont été analysées à partir d'un modèle bio-économique appliqué à une exploitation agricole type. Résultats. Les simulations montrent que l'irrigation de complément permet d'accroitre le revenu espéré des agriculteurs, comparativement à la situation sans irrigation. La culture du maïs, du sorgho et du mil sous l'irrigation de complément en année sèche augmente le revenu espéré de 26,49 % (133 030 francs CFA, équivalent à 202,80 euros) comparativement à la situation sans irrigation. Les simulations visant à promouvoir l'irrigation de complément à partir des petits bassins individuels sont axées sur quatre modalités de subventions et un système d'octroi de crédit aux ménages agricoles. Conclusions. Parmi les mesures incitatives, la subvention sous forme de travail contre nourriture pour mobiliser la main-d'oeuvre en vue de construire les bassins semble particulièrement adaptée pour la mise à l'échelle de la pratique de l'irrigation de complément à partir des petits bassins individuels.

Résumé (autre langue) : Description of the subject. In Sahelian countries, irregular spatial and temporal rainfall distribution remains a threat for rainfed agriculture despite the use of a wide range of techniques for soil conservation. Objectives. To analyze several irrigation strategies for rainfed crops and to assess the likely economic incentives to support the adoption of supplemental irrigation from farm ponds in response to dry spells. Method. The supplemental irrigation strategies and economic incentives were analyzed using an applied bio-economic model in a typical farm. Results. The simulations showed that supplemental irrigation from small individual ponds would increase farmers' income compared to the situation without irrigation. Maize, sorghum and millet production under supplemental irrigation in a dry year would increase expected income by 26.49% (133,030 CFA francs equivalent to 202.80 euros) compared to the situation without irrigation. Simulations with incentives to promote supplemental irrigation focused on four subsidy modalities and the introduction of a credit system for agricultural households. Conclusions. Of the incentives studied, the food-for-work subsidy to mobilize labor for basin building seems particularly suitable for scaling-up supplemental irrigation.

Mots-clés Agrovoc : adaptation aux changements climatiques, Conservation de l'eau, Culture pluviale, Irrigation de complément

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sahel, Burkina Faso

Mots-clés libres : Modélisation bio-économique, Adaptation au changement climatique, Irrigation de complément, Économie agricole

Classification Agris : F06 - Irrigation
P10 - Water resources and management

Champ stratégique Cirad : CTS 2 (2019-) - Transitions agroécologiques

Auteurs et affiliations

  • Zongo Beteo, 2IE (BFA)
  • Diarra Abdoulaye, IFAD (BFA)
  • Barbier Bruno, CIRAD-ES-UMR G-EAU (FRA) ORCID: 0000-0002-9196-7051
  • Zorom Malicki, 2IE (BFA)
  • Karambiri Harouna, 2IE (BFA)
  • Ouédraogo Souleymane, INERA (BFA)
  • Toe Patrice, Université Nazi Boni (BFA)
  • Hamma Yacouba, 2IE (BFA)
  • Dogot Thomas, Université de Liège (BEL)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/593467/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-04-01 ]