Agritrop
Home

Importance d'une banque de semences du sol pour régénérer des parcours camelins algériens

Khenfer Benhoua, Chehma Abdelmadjid, Huguenin Johann. 2019. Importance d'une banque de semences du sol pour régénérer des parcours camelins algériens. Livestock Research for Rural Development, 31 (10), 11 p.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
BK,AC,JH, 2019. Importance d’une banque de semences du sol pour régénérer des parcours camelins algériens.pdf

Télécharger (978kB) | Preview

Titre anglais : Importance of a soil seed bank to regenerate Algerian camel rangeland

Abstract : L'étude porte sur l'impact potentiel d'une banque du sol sur le renouvellement de la végétation pastorale nécessité par les contraintes climatiques. Des échantillons de sols des écosystèmes pâturés sahariens du Sud algérien ont été prélevés dans 6 types de parcours pendant l'hiver 2017 puis placés dans des plateaux de serre. Seulement 31 espèces ont germé dont un plus grand nombre d'espèces éphémères (27) surtout de 4 familles sur 19: Asteraceae, Poaceae, Brassicaceae et Cariophyllaceae. Par contre, les relevés floristiques en surface ont permis d'inventorier 63 espèces, avec une dominance d'espèces éphémères (36) surtout de 4 familles sur 22: Asteraceae, Chenopodiaceae, Poaceae et Fabaceae. Le test de l'ANOVA montre qu'il y a une tendance pour une différence significative entre la richesse spécifique de la végétation en place (p = 0,002) et celle de la banque de graines (p<0,001). Le plus grand nombre de plantes est issu des parcours sahariens type lits d'oueds et dépressions et le nombre le plus faible provient de parcours de sols salés. La similitude entre la densité des banques de semences et de la végétation en place était faible (indice de Jaccard = 0,36) indiquant que la banque de semences seule ne serait pas suffisante pour la régénération de toute la végétation. Les indices des similarités les plus élevés ont été attribués aux parcours sahariens types sols salés (0,25) et lits d'oueds (0,20). Il faudra donc aussi conserver la végétation de surface sous forme de banque de graines collectées au printemps, mise en défens, ou même pépinières pour pouvoir la régénérer.

Résumé (autre langue) : The study focuses on the potential impact of a soil bank on the renewal of pastoral vegetation required by climatic constraints. Soil samples from Saharan grazed ecosystems in Southern Algeria were collected from 6 types of rangelands during 2017 winter and then placed in greenhouse plateaus. Only 31 species germinated, including a larger number of ephemeral species (27) mainly from 4 families on 19: Asteraceae, Poaceae, Brassicaceae and Cariophyllaceae. On the other hand, surface floristic surveys have allowed to inventory 63 species, with a predominance of ephemeral species (36) mainly from 4 families on 22: Asteraceae, Chenopodiaceae, Poaceae and Fabaceae. The ANOVA test shows that there is a trend for a significant difference between the specific richness of the vegetation in place (p = 0.002) and that of the seed bank (p<0.001). The largest number of plants comes from Saharan routes such as wadi beds and depressions and the smallest number comes from salt soil routes. The similarity between the density of the seed banks and the existing vegetation was low (Jaccard index = 0.36) indicating that the seed bank alone would not be enough for the regeneration of all the vegetation. The indices of the highest similarities were attributed to the typical Saharan salt soil (0.25) and wadi beds (0.20). It will therefore also be necessary to preserve the surface vegetation in the form of a seed bank collected in spring, put in tusks, or even nurseries to be able to regenerate it.

Mots-clés Agrovoc : Pâturages, Zone aride, Fourrage, Stock semencier du sol, régénération naturelle assistée, Parcours, Camelidae, Pastoralisme

Mots-clés géographiques Agrovoc : Algérie, Afrique du Nord

Mots-clés libres : Pâturage désertique, Dromadaire, Sahara septentrional, Ressources fourragère, Banque de semences dans le sol, Régénération de la végétation pastorale, Maghreb

Classification Agris : F40 - Plant ecology
F03 - Seed production
L02 - Animal feeding
P34 - Soil biology

Champ stratégique Cirad : CTS 1 (2019-) - Biodiversité

Auteurs et affiliations

  • Khenfer Benhoua, Université Kasdi Merbah Ouargla (DZA) - auteur correspondant
  • Chehma Abdelmadjid, Université Kasdi Merbah Ouargla (DZA)
  • Huguenin Johann, CIRAD-ES-UMR SELMET (FRA) ORCID: 0000-0002-6455-6513

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/593834/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-06-26 ]