Agritrop
Home

Evaluation de la contribution de l'agriculture naturelle à la sécurité alimentaire au Cameroun par l'élicitation probabiliste du jugement d'experts

Bayiha Gérard-De-La-Paix, Makowski David, Mathé Syndhia, Kobou G., Temple Ludovic. 2019. Evaluation de la contribution de l'agriculture naturelle à la sécurité alimentaire au Cameroun par l'élicitation probabiliste du jugement d'experts. . Accra : UNSPECIFIED, 24 p. West African Organic Conference (WAOC). 5, Accra, Ghana, 12 November 2019/15 November 2019.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Version Online first - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
Bayiha Gerard De La Paix_WAOC_2019.pdf

Télécharger (276kB) | Preview

Abstract : De nombreux agriculteurs Camerounais pratiquent l'agriculture naturelle, un type d'agriculture potentiellement qualifiable de " biologique ". Pourtant, peu de références expérimentales sont disponibles sur sa capacité à contribuer aux enjeux de la sécurité alimentaire au Cameroun. De ce fait, la question de sa performance par rapport à l'agriculture conventionnelle reste cruciale pour sa reconnaissance institutionnelle. L'objectif est d'identifier des situations (régions et espèces cultivées) où les performances de l'agriculture naturelle sont proches ou supérieures à celle de l'agriculture conventionnelle. Pour atteindre cet objectif, nous avons mobilisé l'élicitation probabiliste des jugements d'experts. Cette méthode est appliquée auprès de 56 experts dans la région du Centre Cameroun. Les résultats montrent que les rendements en agriculture naturelle sont inférieurs de 28% à ceux conventionnelle tandis que pour les prix bord champ des spéculations en agriculture naturelle sont sensiblement identiques de celles en conventionnelle. De plus, le temps de travail exprimé en nombre d'heures/jour est élevé dans le système naturel par rapport au système conventionnel. Par ailleurs, la quantité de travail exprimé en nombre d'hommes/jour est plus faible en système naturel.

Résumé (autre langue) : Many Cameroonian farmers practice natural agriculture, a type of agriculture potentially qualifying as "organic". However, few experimental references are available on its ability to contribute to food security issues in Cameroon. As a result, the question of its performance relative to conventional agriculture remains crucial for its institutional recognition. The objective is to identify situations (regions and cultivated species) where the performance of natural agriculture is close to or better than that of conventional agriculture. To achieve this goal, we mobilized the probabilistic elicitation of expert judgments. This method is applied to 56 experts in the Central Cameroon region. The results show that the yields in natural agriculture are 28% lower than conventional ones, while for the field-based prices of speculations in natural agriculture are substantially identical to those in conventional. Moreover, the working time expressed in number of hours / day is high in the natural system compared to the conventional system. Moreover, the amount of work expressed in manpower / day is lower in the natural system.

Mots-clés libres : Agriculture naturelle, Élicitation des jugements d'experts, Région du Centre, Cameroun

Auteurs et affiliations

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/594394/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-05-27 ]