Agritrop
Home

Impact de la sédentarisation des éleveurs sur la production bovine au nord du Bénin

Sounon Kon'De Lafia Sika Adam, Ickowicz Alexandre, Lesnoff Matthieu, Messad Samir, Valls Fox Hugo, Houinato Marcel. 2019. Impact de la sédentarisation des éleveurs sur la production bovine au nord du Bénin. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 72 (3) : pp. 93-99.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
sounon et al lesnoff remvt 2019.pdf

Télécharger (270kB) | Preview

Titre anglais : Impact of the sedentarization of pastoralists on cattle production in Northern Benin / Titre espagnol : Impacto de la sedentarización de los ganaderos sobre la producción bovina en el norte de Benín

Abstract : Deux principaux systèmes d'élevage bovin cohabitent dans le bassin de la Donga au nord du Bénin : l'élevage semi-sédentaire et l'élevage mobile. Ce bassin, situé dans la zone agroécologique subhumide de l'Afrique de l'Ouest, a subi ces dernières décennies deux changements majeurs : a) une augmentation des besoins en produits animaux et b) l'expansion des terres cultivées qui entraîne une diminution de l'accès aux ressources fourragères et à l'eau, une plus grande mobilité des troupeaux, et des conflits plus fréquents entre cultivateurs et éleveurs mobiles. Face à ces contraintes, les pouvoirs publics privilégient la sédentarisation des éleveurs mobiles. L'élevage mobile étant pourvoyeur de jeunes animaux aux élevages semi-sédentaires, la dynamique de sédentarisation crée une incertitude quant à l'approvisionnement de la région en bétail bovin et en viande par un élevage semi-sédentaire qui deviendrait largement majoritaire. Pour appréhender la question de besoins croissants en produits animaux, la production de bétail a été simulée afin d'évaluer l'effet d'une incitation des pouvoirs publics à la sédentarisation des éleveurs mobiles. Les productivités numérique et en viande ont été simulées sous différentes hypothèses d'amélioration des performances zootechniques des élevages semi-sédentaires. L'ensemble des scénarios ont été construits à partir de l'hypothèse de l'augmentation du cheptel semi-sédentaire directement liée à la sédentarisation d'une partie des éleveurs mobiles. Une simulation obtenue à l'aide du modèle de projection démographique Dynmod suggère que la sédentarisation des éleveurs mobiles romprait la complémentarité locale entre les systèmes d'élevage et conduirait à une perte de production de viande. En outre, aucun des scénarios d'amélioration explorés ne suffirait à compenser la perte de production de viande résultant de la politique de sédentarisation. Pour maintenir la production de viande bovine par les éleveurs semi-sédentaires il faudrait développer les liens commerciaux régionaux avec les élevages des pays sahéliens.

Résumé (autre langue) : Two main cattle farming systems coexist in Donga Basin in Northern Benin: semi-sedentary and mobile livestock farming. This basin, located in the subhumid agroecological zone of West Africa, has undergone two major changes in recent decades: i) an increase in the need for animal products, and ii) the expansion of cropland resulting in reduced access to fodder resources and water, increased herd mobility, and more frequent conflicts between farmers and mobile herders. Faced with these constraints, the public authorities favor the sedentarization of pastoralists. As mobile livestock farming provides young animals to semi-sedentary livestock farming, sedentarization dynamics create uncertainty as to the supply to the region of cattle and beef by semi-sedentary livestock farming, which would become the dominant herding system. To address the growing need for animal products, livestock production was simulated to assess the effects of government incentives to sedentarize mobile herders. Numerical and beef productivities were simulated under different hypotheses to improve the zootechnical performances of semi-sedentary livestock farms. All the scenarios were built on the assumption that the increase in semi-sedentary livestock was directly linked to the sedentarization of some mobile farmers. A simulation obtained using the DYNMOD population projection model suggests that sedentarization of mobile livestock farmers would break local complementarity between livestock systems and lead to a loss of beef production. In addition, none of the improvement scenarios explored would be sufficient to offset the loss of beef production resulting from the sedentarization policy. To maintain beef production by semi-sedentary breeders, regional trade links with livestock farms in Sahelian countries would have to be developed.

Mots-clés Agrovoc : Pastoralisme, Bovin, Colonisation rurale, Système de production

Mots-clés géographiques Agrovoc : Bénin

Mots-clés libres : Bovin, Méthode d’élevage, Effectif du cheptel, Pastoralisme, Productivité, Modèle de simulation, Bénin

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
E51 - Rural population

Champ stratégique Cirad : CTS 2 (2019-) - Transitions agroécologiques

Auteurs et affiliations

  • Sounon Kon'De Lafia Sika Adam, INRAB (BEN) - auteur correspondant
  • Ickowicz Alexandre, CIRAD-ES-UMR SELMET (FRA) ORCID: 0000-0003-1436-7148
  • Lesnoff Matthieu, CIRAD-ES-UMR SELMET (FRA)
  • Messad Samir, CIRAD-ES-UMR SELMET (FRA) ORCID: 0000-0003-1309-1493
  • Valls Fox Hugo, CIRAD-ES-UMR SELMET (FRA)
  • Houinato Marcel, UAC (BEN)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/595228/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-10-03 ]