Agritrop
Home

Forestry plantations as a pathway for invasive alien plants in the National Park at Réunion island

Baret Stéphane, MacDonald Ian A.W., Buckland Steeves, Fontaine Christian, Rouget Mathieu. 2019. Forestry plantations as a pathway for invasive alien plants in the National Park at Réunion island. Cahiers Scientifiques de l'Océan Indien Occidental, 10 : pp. 9-19.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Anglais
License Licence Creative Commons.
Baret et al. 2019 Forestry plantations.pdf

Télécharger (247kB) | Preview

Abstract : Identifying pathways of introduction remains a major priority to prevent future plant invasions into natural areas. In this study, we assessed whether forestry plantations favor alien plant dissemination into the National Park of Reunion. Results showed significant decrease in the percentage of alien plant biomass from the forestry plantations to the undisturbed areas. At one site,a significant difference was also found for the mean alien species number and the mean alien plant abundance. In both sites, numerous alien species were present in the understorey of Cryptomeria plantations only, with some already escaping and occurring at the entrance of the National Park. This study recommends strengthening early detection and rapid response of alien plants and suggests alternative management approaches in forestry plantations, including the use of community-based restoration programmes.

Résumé (autre langue) : Une des priorités pour contrôler les futures invasions floristiques est d'identifier les voies d'introduction aux abords des aires naturelles. Dans cette étude, nous avons testé si les forêts cultivées peuvent favoriser l'envahissement par les plantes exotiques à l'intérieur du Parc national de la Réunion. Les résultats montrent une diminution significative du pourcentage de la biomasse végétale des plantes exotiques des forêts cultivées vers le milieu naturel. Les différences sont également significatives au niveau d'un des deux sites étudiés concernant les moyennes du nombre de plantes exotiques et de la somme de l'abondance des plantes. Dans les deux cas, de nombreuses espèces sont présentes seulement en sous-bois de forêts cultivées ou également à l'entrée du Parc national. Cette étude préconise de renforcer les actions de détection précoce et de réponse rapide. Les auteurs proposent également la mise en place de méthodes de gestion alternatives de ces habitats incluant une approche participative de la population dans des programmes de restauration.

Mots-clés Agrovoc : Plantation forestière, Espèce envahissante, Espèce introduite, Introduction de plantes, approches participatives

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion

Mots-clés libres : Biological invasion

Classification Agris : K01 - Forestry - General aspects

Champ stratégique Cirad : CTS 1 (2019-) - Biodiversité

Auteurs et affiliations

  • Baret Stéphane, Parc national de la Réunion (REU)
  • MacDonald Ian A.W., Université de la Réunion (REU)
  • Buckland Steeves, Université de la Réunion (REU)
  • Fontaine Christian, CBN-CPIE Mascarin (REU)
  • Rouget Mathieu, CIRAD-BIOS-UMR PVBMT (REU)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/595366/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]