Agritrop
Home

Etat des lieux préalable au lancement du projet de recherche sur l'approvisionnement en intrants des plantations villageoises de palmier à huile en Côte d'Ivoire en collaboration avec un agro-industriel (PALMAFRIQUE) et un industriel des engrais (HYDROCHEM Côte d'Ivoire) : rapport de mission en Côte d'Ivoire du 26/07/99 au 2/08/99

Tazi Sophia. 1999. Etat des lieux préalable au lancement du projet de recherche sur l'approvisionnement en intrants des plantations villageoises de palmier à huile en Côte d'Ivoire en collaboration avec un agro-industriel (PALMAFRIQUE) et un industriel des engrais (HYDROCHEM Côte d'Ivoire) : rapport de mission en Côte d'Ivoire du 26/07/99 au 2/08/99. Montpellier : CIRAD-TERA, 13 p. N° de rapport : CIRAD-TERA N° 63-99

Mission report
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID6763.pdf

Télécharger (3MB) | Preview

Abstract : La privatisation de la filière palmier à huile en Côte d'Ivoire, lancée il y a deux ans, et le désengagement de l'Etat met Palmafrique (ex Palmindustrie) dans une situation difficile. Palmafrique est encore aujourd'hui obligée d'approvisionner les planteurs en intrants, mais n'a pas la surface financière nécessaire. Par ailleurs, elle se trouve désavantagée face à la concurrence dite "déloyale" qui offre des prix concurrentiels (puisqu'ils ne supportent aucun prélèvement : FER reversé à l'Etat, coût des intrants). Les cours internationaux de l'huile de palme ayant chuté de moitié depuis janvier 99, Palmafrique est en situation de crise. En effet, actuellement elle paierait le régime plus cher qu'elle ne vend l'huile, la chute n'ayant pas encore été répercutée sur les prix d'achat des régimes. Le souci de Palmafrique est de fidéliser les planteurs, d'une part en assurant des services de qualité, et d'autre part en accompagnant les planteurs dans cette phase transitoire d'organisation en coopératives leur permettant de prendre le relais pour l'approvisionnement en intrants avec les aspects financiers qui y sont associés. Le Directeur Général, de Palmafrique, a manifesté son souhait de réaliser une opération pilote de distribution d'engrais sur un échantillon représentatif de plantations et un suivi étroit en terme de mise en place de l'engrais, entretien de la plantation, collecte, suivi également de leurs dépenses et recettes pour détecter les périodes où des flux de trésorerie importants permettent une solvabilité. Cela permettra de comprendre les stratégies des planteurs et les problèmes auxquels ils font face dans leur relation avec l'agro-industrie. HYDROCHEM Côte d'Ivoire, s'intéresse au marché de l'engrais palmier qui aurait un certain potentiel de développement. Ils sont également intéressés par la méthodologie d'analyse qui pourrait être appliquée à d'autres cultures. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Moyen de production agricole, Petite exploitation agricole, Privatisation, Projet de recherche

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Mots-clés complémentaires : Plantation villageoise, Intrant

Mots-clés libres : Palmier à l'huile, Côte d'Ivoire, Intrants, Plantations villageoises

Classification Agris : E16 - Production economics

Auteurs et affiliations

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/6763/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-08-08 ]