Agritrop
Home

Essai comparatif d'efficacité de deux vaccins contre la péripneumonie contagieuse bovine T1 SR et T1/44

Thiaucourt François, YaYa Aboubakar. 1999. Essai comparatif d'efficacité de deux vaccins contre la péripneumonie contagieuse bovine T1 SR et T1/44. Montpellier : CIRAD-EMVT, 108 p. N° de rapport : CIRAD-EMVT N 99011

Technical and research document
Full text not available from this repository.

Abstract : L'efficacité de la souche vaccinale TIsr a été récemment remise en question. En effet des campagnes de vaccination n'ont pas empêché l'apparition de foyers au Botswana en 1995. C'est pourquoi l'efficacité de cette souche a été testée en conditions contrôlées au LANAVET à Garoua, Cameroun, en parallèle avec une autre souche, TI/44, supposée être la référence en terme de protection. Les deux souches ont été testées à la dose minimum recommandée, 10/7 mycoplasmes par dose, en primovaccination. La protection a été testée trois mois après vaccination par une épreuve de contact avec des animaux infectés par intubation endobronchique. Quarante animaux intubés ont été placés en contact avec 30 animaux témoin, 22 animaux vaccinés avec T1sr et 22 animaux vaccinés avec T 1 /44. La mortalité chez les contacts a été de 42,2% alors qu'elle était de 22,7% dans le groupe TI /44 et de 27,3 % pour le groupe Tl sr. Cela situe le niveau de protection, en terme de réduction de mortalité, à environ 40% quel que soit le vaccin en cause. En ce qui concerne les lésions observées, il semble que la souche Tl /44 induise une plus grande réduction de fréquence de lésion et assure ainsi une meilleure protection. Cela étant, cette souche induit également une plus grande fréquence de réactions post vaccinales. Il est donc clair qu'aucune des deux souches ne permet une protection absolue du cheptel lorsqu'elles sont administrées en primovaccination. Cette donnée n'est pas une surprise absolue dans la mesure où l'on savait que les vaccins contre la péripneumonie ne sont pas de bons vaccins. Le faible niveau de protection est cependant alarmant. Il peut éventuellement s'expliquer ici par la virulence de la souche d'épreuve et par l'intensité de l'épreuve, mais de telles situations peuvent parfaitement se rencontrer sur le terrain. Il est donc impératif de tenir compte de ces résultats dans les futurs essais vaccinaux afin de vérifier des points complémentaires, notamment la protection conférée par des doses plus importantes ou bien par des vaccinations répétées. Ces résultats devront également être pris en compte par les autorités sanitaires des pays africains afin de mieux définir leurs politiques de lutte contre la péripneumonie. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Péripneumonie contagieuse bovine, Vaccin, Protection de la santé, Immunologie, Test ELISA

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : L73 - Animal diseases

Auteurs et affiliations

  • Thiaucourt François, CIRAD-EMVT-SANTE ANIMALE (FRA)
  • YaYa Aboubakar, National Veterinary Laboratory (CMR)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/6859/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]