Agritrop
Home

Seasonal occurrence of fruit flies in strawberry guava (Psidium cattleianum Sabine) in Reunion Island : host phenology and fruit infestation

Normand Frédéric, Quilici Serge, Simiand Christophe. 2000. Seasonal occurrence of fruit flies in strawberry guava (Psidium cattleianum Sabine) in Reunion Island : host phenology and fruit infestation. Fruits, 55 (4) : pp. 271-281.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
Full text not available from this repository.

Titre français : Fluctuations saisonnières des populations de mouches des fruits sur goyavier-fraise (Psidium cattleianum Sabine) à l'île de la Réunion : phénologie de l'hôte et infestation des fruits / Titre espagnol : Fluctuactiones segun temorada de las poblaciones de la mosca de frutas de Psidium cattleianum Sabine en la isla de la Reunion : fenologia del huesped e infestacion de frutas

Abstract : Le goyavier-fraise, très répandu sur l'île de la Réunion, est une plante hôte majeure de différentes espèces de mouches des fruits. Les relations entre la dynamique de population des mouches des fruits, la phénologie de la plante hôte et les dégâts sur fruits ont été étudiés. L'évolution saisonnière de l'abondance des mouches des fruits a été étudiée de 1992 à 1994 par piégeage sexuel dans trois zones naturellement envahies par P. cattleianum situées à 100 m, 480 m et 720 m d'altitude sur la côte humide de l'île. Les dégâts sur fruits ont été suivis durant les récoltes. La principale espèce de mouche des fruits capturée sur l'ensemble des sites a été la mouche du Natal, Ceratitis rosa Karsch. La mouche méditerranéenne des fruits, C. capitata (Wiedemann), et la mouche des fruits des Mascareignes, C. catoirii (Guérin-Mèneville), ont été occasionnellement capturées à 100 m et à 480 m d'altitude. Le goyavier-fraise s'avère être une plante hôte pour ces trois espèces du niveau de la mer jusqu'à 500 m d'altitude, avec une nette dominance de C. rosa. Au-delà de 500 m, seule cette espèce a été rencontrée dans les fruits piqués. Les populations de C. rosa ont été faibles durant toute l'année et ont augmenté au moment de la récolte du goyavier-fraise. L'abondance de C. rosa a varié significativement entre les sites, mais sans relation claire avec l'altitude. Ces résultats apportent des informations nouvelles sur la dynamique des populations de la mouche du Natal en relation avec l'une de ses principales plantes hôtes. Ils sont utiles pour définir des programmes de traitements phytosanitaires contre les mouches des fruits dans les vergers commerciaux de goyaviers-fraises. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Psidium littorale, Ceratitis, Tephritidae, Dynamique des populations, Phénologie, Piège, Identification, Relation hôte parasite

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion

Mots-clés complémentaires : Psidium cattleianum, Mouche des fruits

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Auteurs et affiliations

  • Normand Frédéric, CIRAD-FLHOR-ARF (REU)
  • Quilici Serge, CIRAD-FLHOR-ARF (REU)
  • Simiand Christophe, CIRAD-FLHOR-ARF (REU)

Autres liens de la publication

  • Document en bibliothèque
  • Localisation du document : CD_PE159 [(Bibliothèque de Lavalette)] ; RN_BR461 [(Centre de Ressources 3P (La Réunion))]

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/264957/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]