Agritrop
Home

Impact des variations du marché de la banane sur les revenus, l'emploi, et la sécurité alimentaire du Cameroun

Temple Ludovic, Owona Isabelle. 1999. Impact des variations du marché de la banane sur les revenus, l'emploi, et la sécurité alimentaire du Cameroun. Yaoundé : CIRAD-FLHOR, 27 p.

Technical and research document
Full text not available from this repository.

Autre titre : Impact of banana market variations on income, employment, and food security in Cameroon

Additional Information : Etude réalisée pour le compte de la FAO

Abstract : La production de banane d'exportation au Cameroun a connu une forte augmentation des années 30 aux années 60 où elle a culminé à 140.000 tonnes. La production était alors essentiellement familiale. Vers la fin des années 50, des problèmes phytosanitaires et de nouvelles normes internationales de commercialisation entraînent une chute de la production camerounaise d'exportation qui descend à 40.000 tonnes. La reconquête se fera grâce à quelques plantations agro-industrielles qui vont réaliser les investissements nécessaires et changer de variété. Les deux principales entreprises agro-industrielles sont alors l'OCB (Office Camerounais de la Banane) et la CDC (Cameroun Development Corporation). Une restructuration du secteur se traduit par une privatisation de l'OCB (création de la SPNP, PIP, SBM) et la prise de contrôle de la CDC par des firmes multinationales (Del Monte, Dole). La quasi totalité des exportations est assurée par les entreprises agro-industrielles. Cette restructuration entraîne une augmentation spectaculaire des quantités exportées. De 38.000 tonnes en 1987, la production augmente pour arriver à 190.000 tonnes en 1994. De 1994 à 1997, on note une stagnation des exportations essentiellement due à d'importantes attaques de cercosporiose noire. Début 1999, la production de banane d'exportation est principalement assurée par 5 entreprises qui mobilisent une main d'oeuvre salariée importante. Depuis peu, le groupe Del Monte est en voie de rachat par des investisseurs jordaniens. Un importateur de fruits exotiques (AGRISOL) passe des contrats de gestion avec la CDC. Les plantations du Moungo (SPNP/PHP/SBM) tributaires de capitaux camerounais, de la Compagnie Fruitière et de Dole (USA) appartiennent au groupe UBA (Union des Bananes Africaines) qui contrôle déjà une partie de la production ivoirienne

Mots-clés Agrovoc : Banane, production, Marché intérieur, Exportation, sécurité alimentaire, Répartition des revenus, Emploi, Prix, Offre et demande, Secteur agroindustriel

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés complémentaires : Surface cultivée, Filière

Classification Agris : E70 - Trade, marketing and distribution
E71 - International trade

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/300803/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]