Agritrop
Home

Le colatier (C. nitida) en République Centrafricaine : culture et amélioration. Première partie

Dublin Pierre. 1965. Le colatier (C. nitida) en République Centrafricaine : culture et amélioration. Première partie. Café, Cacao, Thé, 9 (2) : pp. 97-115.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
Full text not available from this repository.

Abstract : La culture du colatier en Afrique, bien que répandue, est restée empirique. 4 années d'études en République Centrafricaine (Lobaye) ont permis de sélectionner des têtes de clones et d'étudier les exigences culturales de cet arbre: la germination est très échelonnée, sa vitesse varie avec divers facteurs génétiques biologiques, culturaux. Taux de germination moyen: 70%. Polymorphisme des jeunes plantules, dont le développement dépend de l'origine génétique et du poids de la graine. La mise en place des plantules peut se faire à racines nues jusqu'à 6 mois. Plus tard, en mottes. Taux moyen d'enracinement des boutures: 30%. L'entrée en production du colatier étant tardive, les associations colatiers-caféiers sont économiquement intéressantes

Mots-clés Agrovoc : Pratique culturale, Sélection, Germination, Faculté germinative

Mots-clés géographiques Agrovoc : République centrafricaine

Mots-clés complémentaires : Cola nitida

Classification Agris : F01 - Crop husbandry
F30 - Plant genetics and breeding
F03 - Seed production

Auteurs et affiliations

  • Dublin Pierre

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/401912/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-16 ]