Agritrop
Home

Notes sur les hématozoaires et tiques des animaux domestiques à Madagascar

Uilenberg Gerrit. 1964. Notes sur les hématozoaires et tiques des animaux domestiques à Madagascar. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 17 (3) : pp. 337-359.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
ID433747.pdf

Télécharger (951kB) | Preview

Matériel d'accompagnement : 1 micro-fiche numéro VT_53244

Abstract : Les recherches faites à Madagascar sur les hématozoaires et rickettsiales du sang des animaux domestiques, sont rapportées. Pratiquement tous les bovins adultes, vivant en milieu infesté de tiques, sont porteurs de B. bigemina; B. argentina est beaucoup plus rare. La plupart des bovins régulièrement détiqués ne portent pas de Babesia. La babésiellose est beaucoup plus fréquente que la piroplasmose vraie, peut-être en partie parce que B. argentina est rare et la prémunition naturelle peu fréquente. La forme cérébrale de la babésiellose est fréquente, celle de la piroplasmose vraie n'a pas été observée. L'acriflavine (Gonacrine) et le quinuronium sulfate (Zothélone) agissent sur les deux maladies; la pentamidine (Lomidine) est seulement efficace contre la piroplasmose vraie. Les veaux de moins d'un mois sont remarquablement résistants à l'infection par B. bigemina; une réaction clinique à B. argentina est plus fréquente. La durée de l'état de prémunition semble souvent être assez courte (moins d'un an). L'anaplasmose bovine n'est pas fréquente. Il n'y a guère de bovins adultes, en milieu infesté de tiques, qui ne soient pas porteurs d'A. marginale. Une grande proportion des bovins régulièrement détiqués, et dont la plupart ne porte pas de Babesia, sont néanmoins infestés d'A. marginale. Il semble donc que d'autres vecteurs que les tiques puissent jouer un rôle. Les veaux de moins d'un mois sont très résistants à l'infection par A. marginale. La Terramycine donne satisfaction dans le traitement de l'anaplasmose. Eperythrozoon wenyoni et E. teganodes sont très répandus. Ils ne semblent obéir à aucune règle. Les deux espèces peuvent être pathogènes, même pour des bovins non splénectomisés, mais aucune mortalité n'a été observée. La néoarsphénamine est efficace. Un bref exposé est fait sur les trois espèces d'Argasidae et les trois espèces d'Ixodidae des animaux domestiques à Madagascar. Plusieurs autres espèces de tiques ont été introduites avec du bétail importé, mais ne semblent pas s'être établies dans le pays. Une liste est donnée des protozoaires, rickettsiales et arthropodes, parasites des animaux domestiques à Madagascar, déterminés jusqu'ici

Mots-clés Agrovoc : Bovin, Equidae, Ovin, Caprin, Porcin, Chien, Oiseau, Vecteur de maladie, Ixodidae, Piroplasmose, Babesia, Anaplasmose, Protozoa, Rickettsiales

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Classification Agris : L72 - Pests of animals

Auteurs et affiliations

  • Uilenberg Gerrit

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/433747/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-06-13 ]